Mai 3, 2022
Par La Brique
274 visites

appel a abonnementsDepuis maintenant 15 ans, tous les trois mois ou presque, le collectif de La Brique publie un journal papier vendu à deux balles. Aujourd’hui, 66 numéros ont paru ! Nous continuons à faire vivre ce journal de façon totalement bénévole, et on en est plutôt fièr.es. Nous faisons tout de à A à Z : enquêter, écrire, relire, dessiner, maquetter, vendre à la criée, gérer (avec retard parfois) l’administratif et la réponse à vos mails. Vous l’aurez compris, c’est pas la main d’œuvre qui coûte bonbon au journal.

Avec le Covid et l’utilisation de plus en plus limitée du chéquier, le nombre d’abonné.es a baissé, de même que les possibilités de vendre en criée. Si on ajoute à cela le coût d’impression du livre des 15 ans de La Brique, un site qui fonctionne une fois sur trois, le prix du papier qui ne cesse d’augmenter et la faillite de Prestallis, notre diffuseur (on s’est assis sur près de 2 000 euros), on a perdu en visibilité et en trésorerie. On va être honnête avec vous, on n’est pas dans le rouge, mais on s’en approche dangereusement.

Pour y parer, nous avons pris trois décisions

1) Vos Visas et Mastercard sont dorénavant les bienvenues pour vous (ré)abonner et commander le livre des 15 ans. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur notre page Hello Asso : https://www.helloasso.com/associations/les-ami-es-de-la-brique/evenements/abonnements-au-journal-lillois-de-critique-sociale

Si vous êtes allergique au bleu, vos chèques et virements sont toujours acceptés, de même que votre oseille en liquide : https://labrique.net/images/PDF/abonnement.pdf (si la page ne s’ouvre pas, pensez à l’actualiser une ou deux fois) ;

2) On est en train de refaire le site internet de La Brique qu’on espère plus fonctionnel ;

3) Faire appel à votre générosité.

De combien avons-nous besoin ?

On le rappelle, votre argent ne sert pas à financer nos salaires (on n’en a pas!), mais la poursuite d’une aventure démarrée sans un rond il y a 15 ans de cela.

Pour être bien et voir venir, nous avons besoin d’ici à la rentrée prochaine de 3 000 euros. Avec cette somme, on finance un nouveau site, fonctionnel, tout en reconstituant une trésorerie pour financer un numéro d’avance.

Si on s’approche des 6 000 euros, on pourra en prime travailler avec un.e designer pour faire un site fonctionnel et tout beau, mettre de côté en cas de procès en diffamation (soyons prévoyant.es!) et avoir de la trésorerie pour deux numéros d’avance.

Si on a plus… on avisera, peut-être racheter la Voix du Nord et changer sa ligne éditoriale 🙂

3 000 euros, c’est quoi ? 75 livres à 15 euros et 75 abonnements à 25 euros.

6 000 euros, c’est quoi ? Ben le double pardi !

Avec amour pour vous, et haine pour le capital (à part s’il nous est destiné).

Le collectif de La Brique.




Source: Labrique.net