Juillet 18, 2017
Par Le Monde Libertaire
61 visites


300 chercheurs et universitaires tirent la sonnette d’alarme sur le projet de loi “renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme” qui arrive aujourd’hui en séance publique au Sénat. Il s’agit dans ce texte de transposer les principales mesures de l’état d’urgence dans la loi ordinaire pour permettre une sortie de ce dispositif d’exception au plus tard le 1er novembre. Le texte provoque une levée de boucliers des associations de défense des droits.




Source: