Mai 27, 2021
Par Sans Nom
316 visites


Fibre optique : acte de malveillance sur le réseau dans
le Kochersberg

DNA, 26 mai 2021 (extrait)

Dans la nuit du 21 au 22 mai, de nombreuses communes et des milliers de clients dans le Kochersberg [zone de 25 000 habitants au nord-ouest de Strasbourg] ont été impactés par des coupures sur le réseau de fibre optique géré par l’opérateur Rosace. Après un incident similaire mais pas de la même envergure survenu début décembre 2020 à Truchtersheim et Wiwersheim et qui avait impacté 500 clients, l’opérateur Rosace a dû à nouveau faire face à un acte de malveillance. À plusieurs endroits, des câbles ont été sectionnés, cette fois-ci pas seulement sur des armoires mais également au niveau des chambres de tirage dans les trottoirs.

Alors que l’opérateur n’informe que parcimonieusement sur sa page Facebook, les internautes sont nombreux à se plaindre. Autre victime, la Maison de service et le centre de vaccination à Truchtersheim se sont retrouvés sans connexion, tout comme des commerçants et restaurateurs qui ne pouvaient pas recevoir de paiement par carte. « Compliqué également pour les élèves qui suivent les cours en distanciel… Ça fait 4 jours que nous n’avons plus rien », ajoute Barbara.

En même temps, les citoyens soulignent le travail sans relâche des agents de l’entreprise de sous-traitance Spie. « Environ 1 000 connexions sont à établir. Ce lundi, des équipes de Nancy, de Metz, des Vosges sont venues renforcer les locaux. Plus de dix véhicules ateliers étaient sur place. Une équipe est venue spécialement de Paris. Les travaux sont en cours depuis vendredi soir, 24h/24h. Ce lundi, l‘équipe du soir travaille jusqu’à 22 h. Puis viendra l’équipe de nuit », a témoigné lundi soir le maire de Stutzheim-Offenheim Jean-Charles Lambert sur sa page Facebook.

Ce mercredi soir [soit près de cinq jours après ces sabotages], le réseau fonctionnait à nouveau sur les communes impactées, à l’exception de Neugartheim-Ittlenheim n’était toujours pas reconnecté. , selon les informations données sur la page Facebook de Rosace. En revanche, le communiqué de presse qui devait être envoyé par la Région pour décrire l’ampleur des dégâts se faisait toujours attendre. Affaire à suivre.




Source: Sansnom.noblogs.org