Après la Marche « contre les Crimes et les Violences policières » du 26 Octobre dernier…Nous continuons notre combat : Venez nombreux à la Marche « Justice pour Joail » le 23 Novembre 2019 à Vienne (Isère) : départ 13 H 30 Place du Champ de Mars… La constitution de partie civile va donner lieu à une relance de l’enquête sur les conditions de la mort de Joail….

JUSTICE POUR JOAIL, mort à Vienne, après un contrôle de la police Municipale

Mardi 21 Novembre 2017, Joail Zerroukhi, âgé de 19 ans, se fait contrôler par la police municipale avec son quad dans un quartier de Vienne (Isère)…Libéré du contrôle, il tombe en panne un peu plus loin. Il décide de garer l’engin dans une impasse, le temps de trouver de l’aide… A son retour : second contrôle de la Police Municipale. Il constate à sa grande surprise, que son quad est saccagé. Une vive discussion s’engage avec les policiers ; tout démontre leur responsabilité… : « il avait laissé son quad intact », on le menace d’un jet de gaz lacrymogène … Joail a peur, il prend la fuite à pied. Cinq policiers municipaux lui quadrillent tous les passages, et se lancent à sa poursuite.

Il passe une barrière, débouchant sur la voie de chemin de fer, et c’est là que tout bascule. A un moment, Joail ne voit pas le TER arriver et le prend de plein fouet ! Il meurt sur le coup !

Deux ans plus tard. le procureur de la République de Vienne classe sans suite, pour qui « aucune infraction pénale n’a put être établie » … Après cette décision choquante et lacunaire, qui ne force pas à l’exactitude, nous demandons à la justice d’entreprendre une véritable enquête sur les circonstances de la mort de Joail , et que la responsabilité des agents soit établie.

Les cinq policiers municipaux sont responsables de la mort du garçon. Visés également pour « arrestation arbitraire », les municipaux n’avaient « aucun droit de procéder à une interpellation ni de pratiquer une course-poursuite »

Une plainte a été déposée en septembre 2019 au fin de procéder à de véritables investigations et dénoncer la thèse de « l’irresponsabilité » mise à mal par de nombreuses incohérences et impossibilités du dossier…La plainte vise quatre infractions dont l’« homicide involontaire par la création d’un danger » et la « non-assistance à personne en danger ». Un recours est également déposé contre la ville de Vienne, auprès du tribunal administratif. « Elle est responsable de ses agents »…. Le combat pour obtenir le procès des responsables de la mort de Joail continu……

Départ de la marche : Samedi 23 Novembre 2017, 14 H, Place du Champ de Mars, direction : lieu de décès de Joail, arrivée Palais de Justice de Vienne

Possibilité de covoiturage au départ de Lyon

Comité Vérité et Justice pour Joail…

Soutien : Comité Justice pour Mehdi Bouhouta / Vérité et Justice pour Lakhdar Bey / Association des Victimes des Crimes Sécuritaires

Contact : [email protected]

« Justice pour Joail » : Appel à une grande marche à Vienne le samedi 23 Novembre
« Justice pour Joail » : Appel à une grande marche à Vienne le samedi 23 Novembre

Le 21 novembre 2017 à Vienne, Joaïl, 19 ans poursuivi par la police meurt percuté par un train

Le 21 novembre 2017 à Vienne, Joaïl, 19 ans roule sans casque sur un quad. Les flics municipaux le prennent en chasse. Joaïl tente de les semer à pied en passant par des voies de la SNCF mais un train arrive et le percute. Après 5 jours de révoltes à Vienne, une première marche blanche et organisée par (…)




5 mars


Article publié le 20 Nov 2019 sur Rebellyon.info