Août 20, 2016
Par Marseille Infos Autonomes
215 visites


En juin 2015, Hande Kader, femme trans et travailleuse du sexe, avait été photographiée en train de s’opposer aux canons à eau de la police anti-émeutes et était devenue une icône de la communauté LGBT en Turquie. Son visage avait fait le tour du monde après la répression violente de la Gay Pride d’Istanbul.

Cette 23ème édition de la Gay Pride d’Istanbul avait été fortement réprimée par le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan. Hande Kader avait été filmée en train de bloquer un véhicule de police. Elle avait jeté sa chaussure en guise de protestation. Ce geste, réprimé par des rafales de balles en caoutchouc, était devenu un symbole de la résistance LGBT en Turquie.

Cette année encore, la Gay Pride d’Istanbul, officiellement interdite, a été violemment réprimée par les forces de police, alors que les militant.e.s LGBTQI avaient tout de même décidé de se rassembler.

Le corps de Hande Kader a été retrouvé brulé à Istanbul, une semaine après que ces proches aient signalé sa disparition…

Quelques jours auparavant, c’était Muhammed Wisam Sankari, un réfugié Syrien gay qui avait été trouvé décapité après avoir été kidnappé, violé et sauvagement mutilé à Istanbul.

Dimanche 21 août 2016, un rassemblement est prévu à Istanbul pour obtenir justice pour Hande Kader.

Face à la politique répressive et queerphobe du régime d’Erdogan, face aux meurtres sordides et aux violences trans-queer-inter-lesbigay-phobes commis sur des personnes de la communauté LGBTQI en Turquie, mais aussi ici et partout ailleurs, mobilisons nous en hommage aux victimes et pour combattre ces violences.

RENDEZ-VOUS SOUS L’OMBRIERE DU VIEUX-PORT DIMANCHE 21 AOUT A 19H !




Source: