Mai 19, 2022
Par Marseille Infos Autonomes
171 visites

Les intervenant.e.s :

Najma ingénieure et spécialiste de l’eau coordonne, en coopération avec des ONGs et municipalités françaises, des projets d’installation de mini station de traitement des eaux car 95% de l’eau disponible dans la bande de Gaza est impropre à la consommation, Abu Amir gère avec les paysans une pépinière à Khuza’ a et un château d’eau près de la frontière égyptienne, Omar Asi, à Haïfa, travaille dans le traitement des déchets, Entre Jérusalem et Ramallah, Muhab a créé la ferme urbaine Om Sleiman près du village de Bi’ilin et et Yara en est l’animatrice. A Tulkarem, Fayez Owda et sa ferme Hakoritna sont entourés par le mur de séparation et parfois submergés par les eaux usées déversées par les colonies israéliennes.

Le collectif regroupe une vingtaine d’organisations dont la Cimade, le CCFD, Marseille Gaza Palestine, l’association médicale franco palestinienne d’Aubagne, Palestine 13, UJFP , la LDH, et est soutenue par Eau bien commun

En l’absence de réponse positive à la demande de subvention déposée, une PAF est souhaitée.

Prix libre




Source: Mars-infos.org