Juillet 17, 2022
Par Le Monde Libertaire
178 visites

Un éminent avocat du bureau de Paris
Était assis sur une chaise à barreaux.
Son client, lui, se tenait à carreau
Fredonnant in petto, l’air de Carrie.

« Vous avez volé un œuf parait-il
Et violé un bœuf par surcroît ?
Et même un vol-au-vent aussi
Et une viole de gambe ma foi.

Tout cela est répréhensible
Poursuivit en bavant le baveux.
De la justice vous serez la cible
Sauf intervention du bon dieu. »

Mieux que le bon dieu, le loto
Ouvre les portes du paradis.
Avec tous les bons numéros
On fait du juge son commis.

On sait que les hommes de lois
Ne crachent pas sur les barils.
Vin, spiritueux et Stella Artois
Grisent tous ces crocodiles.

Marionnettes sans aveu
Passez leur action au crible !
Ils éreintent les gens de peu
Relaxent les nababs invincibles.

« Je n’aurais donc que des amis
En graissant la patte aux zozos.
Au terme de votre plaidoirie
Je me rendrai libre au bistrot. »

Céd.




Source: Monde-libertaire.fr