Pour le premier anniversaire du mouvement des Gilets jaunes, nous avons reçu cette chanson particulièrement dansante.

Ça oui c’est la France, c’est définitif

Qui frappe et qui mutile, toujours excessive

Qui ment et qui se vend, toujours hypocrite

Mais on ne va pas la fermer et c’est non négociable

Non Macron, non Macron je n’aimerai jamais ta nation

Non Griveaux, non Griveaux liberté n’est pas sécurité

Non Lallement, non Lallement l’ordre n’est toujours pas rétabli

Non c’est non et c’est très con mais je ne changerai pas d’opinion

Ça oui c’est la France, c’est définitif

Qui frappe et qui mutile, toujours excessive

Qui ment et qui se vent, toujours hypocrite

Mais on ne va pas la fermer et c’est non négociable

Non Macron, non Macron je n’aimerai jamais ta nation

Non Blanquer, non Blanquer c’est t’entendre qui n’est pas souhaitable

Non Philippe, non Philippe ce qui incommode est insalubre

Non c’est non et toute la nuit on allumera des incendies


Article publié le 11 Nov 2019 sur Lundi.am