Mai 3, 2021
Par Marseille Infos Autonomes
250 visites


Quand tout sera privé, on sera privé de tout

Venez à partir de 12h à l’usine du Barrage de Serre-Ponçon (05)

Toutes les informations se trouvent sur le site privatisation-resistance-fr

Halte à la vente des biens communs !

Ils ont privatisé : les autoroutes, les télécoms, la création monétaire, le réseau de gaz, l’eau potable, la française des jeux…

Ils privatisent : les retraites, les routes nationales, les réseaux électriques, les barrages, l’ONF…

Ils privatiseront : la sécu, les hôpitaux, les HLM, les écoles, les trains, les universités…

Maintenant, ou demain, si la crise me frappe moi, je serai privé.e. d’eau, de soins, d’énergie, de routes, de trains, de médicaments nouveaux, de retraite, de réseaux, mes enfants d’école, de fac…

Un bien commun privatisé de plus : les services publics de l’énergie

Après la privatisation du réseau de gaz (prix du gaz +60%), voici l’électricité ! L’éclatement d’EDF en trois morceaux est prévu par le plan Hercule (qui avance) : le nucléaire resterait public, le réseau ENEDIS et les énergies renouvelables seront privatisées à petit feu. Les conséquences pour les zones rurales : le réseau électrique ressemblera au réseau mobile ou filaire de France Telecom. Profits en ville, abandon et non entretien des campagnes. Les poteaux tombent ! Les barrages sont dans l’incertitude : électricité privée & gestion de l’eau publique ? Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup ! L’eau du barrage est une ressource énorme, elle deviendrait payante ? Les barrages sont une machine à sous déjà payée. La gestion privée coûte plus cher que la gestion publique, car il faut rémunérer les actionnaires : les autoroutes le démontrent. La gestion publique des biens communs protège les plus faibles et permet des investissements à long terme. Elle coûte deux fois moins cher pour l’électricité. De plus la spéculation sur le marché de l’électricité entraînera un black-out, comme au Texas récemment !

Le 8 mai, nous ne défilons pas, résistons !

Venez occuper vos biens communs à midi et dire qu’ils sont à vous !

Venez partager un moment de résistance !

Venez avec votre carotte dire que le carottage est terminé !

Rdv à l’usine du Barrage de Serre-Ponçon (05) à 12h (Pique-nique)

Ils s’arrêterons là où nous les arrêterons








Source: Mars-infos.org