Journée internationale de la visibilité trans : à nos sœurs et frères.

La Fédération Anarchiste se porte aux côtés et avec les personnes Trans’ en cette
journée du 31 mars.

Les droits des personnes Trans’ sont toujours bafoués, niés et leurs parcours de vie
complexifiés par des États, des institutions, incapables de voir les individues et
individus pour ce qu’elles et ils sont.

L’assignation par la loi d’une personne dans un genre, le refus d’aider à
l’accompagnement médicalisé quand c’est nécessaire, le refus de prendre en compte
les besoins spécifiques des personnes Trans’ entraînent des situations intolérables.

Pour mémoire, le taux de suicide est l’un des plus élevés chez les personnes Trans’.
C’est le fait de notre société globalement intolérante et dans le rejet. Dans le monde,
de nombreuses personnes Trans’ sont assassinées parce que Trans ‘. En France, une
« brigade anti-trav » s’amuse à violenter les personnes parce que vu comme « trav »
en se filmant. Tout cela n’est ni du passé, ni de la science-fiction.

Mais les personnes Trans’ ne sont pas que des victimes. Elles sont aussi nos soeurs et
nos frères, nos amies et amis, nos amours, nos collègues de boulot, nos acteurs et
actrices préférées, etc… Cette journée est l’occasion de fêter la diversité, de mettre
aussi en avant la fête et le plaisir. Ce n’est pas une journée de simple commémoration,
mais bien de fierté.

La Fédération Anarchiste porte la fin de l’État, ce qui pour nous serait le début d’un
réel choix de vie loin des papiers obligatoires et des classifications bureaucratiques
par genre. La Fédération Anarchiste porte un droit à l’autodétermination des
individues et individues. La Fédération Anarchiste porte l’idée que nous sommes
multiples et que c’est la force de ce monde et combat l’uniformisation.

En ce 31 mars 2018, la Fédération Anarchiste apporte son soutien à la journée internationale de la visibilité Trans’.

Fédération Anarchiste

Version PDF : Journée internationale de la visibilité Trans’ : à nos sœurs et frères..