Novembre 13, 2022
Par Fondation Besnard
255 visites

dimanche 13 novembre 2022

L’embrigadement de la jeunesse est toujours une violence et à long terme elle entraîne souvent un rejet total des responsables comme pour les établissements éducatifs religieux, et même les États religieux (Iran aujourd’hui Espagne hier) et, bien évidemment, la patrie du fascisme (les jeunesses pro-Mussolini, les jeunesses hitlériennes), la patrie du socialisme d’hier (le système du Komsomol), la patrie du socialisme du futur leader suprême de la Corée du nord et ses jeunes fanatiques.

Quant aux jeunesses à l’occidentale des pays à euros et à dollars et du capitalisme du comité central de Chine, la crasse morale qui les soutient devrait les éclairer ou les étrangler, au fur et à mesure des crises (de bonheur !).

Frank 12.11.22

Documents joints




Source: Fondation-besnard.org