Juin 28, 2022
Par Le Numéro Zéro
242 visites

Samedi soir, vers 20h30, 25 juin 2022. Sur la place Exarchia, beaucoup de gens ont commencé à se rassembler pour une manifestation contre la gentrification, les expulsions de maisons dues à Airbnb et la répression de l’État dans le quartier Exarchia à Athènes. retour sur cette journée de lutte.

Soudain, 6 motos de police passent de façon provocante de la place Exarcheia pour essayer d’intimider et d’effrayer ceux qui se sont déjà rassemblés là-bas. Mis à part les cris contre eux, avertissant les flics de la réponse qu’ils recevront la prochaine fois qu’ils tenteront de provoquer les gens sur le point de protester contre la répression policière dans le quartier, il n’y a pas d’action agressive contre la police

Que font les flics suite à ça ? Ils partent et reviennent avec de plus grands renforts, environ 15-20 motos, 2 flics sur chaque vélo.

Malgré le chaos créé dans la zone par la police avec des grenades à gaz asphyxiantes et des grenades flash bang, la manifestation à Exarchia a eu lieu de façon dynamique, avec la participation d’environ 1 000 manifestant.es.

L’appel à la manifestation :

25 JUIN – JOURNÉE DE LUTTE POUR LA DÉFENSE D’EXARCHIA

Pour défendre le quartier !

Un quartier où les gens de tous genres, âges et origines peuvent coexister dans le respect.

Là où l’histoire des luttes d’hier rencontre les résistances d’aujourd’hui.

Contre la gentrification, les expulsions, l’annihilation politique, la répression d’État.

Pour lutter pour l’Exarcheia de l’auto-organisation sociale, de la solidarité de classe, de l’insurrection

– Pas de station de métro sur Exarcheia Square

– Non à la remise de la colline de Strefi aux entreprises privées

– L’école polytechnique d’Athènes devrait rester un lieu de rencontre et de lutte

– Réduction des prix de location – Pas d’expulsions




Source: Lenumerozero.info