Pour rappel, elle avait Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ©e aprĂšs un viol, aprĂšs avoir reconnu l’homme qui l’avait violĂ©e dans la rue et aprĂšs s’ĂȘtre battue avec lui. Le tribunal avait tranchĂ© : Jennifer serait dangereuse, et le viol ne serait pas le sujet de son procĂšs. Elle a pris 5 ans et prĂšs de 10000 euros Ă  payer. Nous n’avons Ă  l’heure actuelle pas de nouvelles des suites donnĂ©es Ă  l’enquĂȘte suite Ă  sa plainte pour viol.

Jennifer est sortie et toute sortie de prison est difficile. Elle a Ă©tĂ© coupĂ©e du monde pendant 19 mois, dont la moitiĂ© passĂ©e en isolement. Il lui faut rĂ©-apprĂ©hender l’extĂ©rieur et prendre soin d’elle. Nous continuons Ă  la soutenir en ce sens.

Nous tenons Ă  remercier tout le monde, chaque personne qui a partagĂ© son histoire sur les rĂ©seaux, qui a parlĂ© d’elle, qui lui a Ă©crit et lui a envoyĂ© de l’argent. Vous avez Ă©tĂ© nombreux et nombreuses Ă  la soutenir et ça a vraiment fait une diffĂ©rence. Merci.

Malheureusement, ce n’est pas fini. Ni pour Jennifer, ni pour les prisonniers et prisonniĂšres enfermĂ©-es. La prison, au-delĂ  d’une privation de libertĂ©, se traduit aussi par une atteinte aux droits humains. Les personnes trans subissent ces traitements violents de maniĂšre spĂ©cifique. Nous vous encourageons Ă  continuer d’en parler, continuer d’écrire aux prisonniers et prisonniĂšres, continuer de soutenir les collectifs et associations qui luttent pour rendre le quotidien des personnes trans incarcĂ©rĂ©es un peu moins pĂ©nible.

[email protected]

Jennifer est sortie de prison !

Cet article en format JPEG :




Source: Iaata.info