Nous, Collectif de la Pédopsychiatrie du 19e arrondissement en Lutte relayons l’appel à rejoindre les soignants de l’Hôpital Robert Debré :

Jeudi 21 mai, nous étions plusieurs centaines à soutenir le personnel soignant en lutte. Soyons encore plus nombreux jeudi 28 mai. Et refusons la répression démesurée du pouvoir, qui a verbalisé plus de 50 personnes jeudi et fait 3 interpellations. Ce pouvoir n’a qu’un seul combat : celui contre les luttes sociales. Mais ils ne pourront plus confiner toutes nos colères. Et les médailles et pseudo primes ne suffiront pas !

CIU, CIH, médecins, syndicats, paramédicaux, patientEs avec ou sans papier, c’est TouSSeNSEMBLE pour qu’après COVID, l’hôpital public ne soit plus comme avant !

Construisons un avenir à dimension humaine !

Voici les revendications des soignants :

+ Lits ;

+ Personnels (régularisation des CDD) ;

+ De rémunération pour Tous (administratif, ouvrierEs, infirmierEs, aide-soignantEs, MANIPS, secrétaires médicales, DIETS, PSYCHO, agents hospitaliers, KINES, SAGEFEMME, IBODE, IADE, technicienNEs Labo, préparateur pharmacie…) ;

+ Démocratie pour la gouvernance de l’hôpital.

Nous ajoutons à cela qu’il faut en finir avec le principe de la tarification à l’acte, en finir avec le projet de loi « ma santé 2022 » qui défend le tout numérique à l’hôpital, la privatisation de la santé etc. orientation réaffirmée par le premier ministre cette semaine !

Rendez-vous jeudi 28 mai à 13h30 devant l’hôpital Robert Debré, 3 avenue de la porte du Pré-Saint-Gervais !!! soyons nombreu.ses.x !!!


Article publié le 27 Mai 2020 sur Paris-luttes.info