Appel du comité interlycéens de Lyon, Vienne, Saint-Priest, Roussillon et Rillieux à bloquer les E3C et ce réunir en AG le Vendredi 24 janvier après la manifestation

Aux lycées Colbert, Lumière, Jean-Paul Sartre, Doisneau, par leur mobilisation, les lycéens ont perturbé voire reporté les épreuves communes du contrôle continu, les fameuses E3C, nouvelle version du baccalauréat.

Nous avons perturbé voire annulé le baccalauréat, l’examen central du

cursus scolaire, celui qui consacre le tri social entre les enfants des beaux quartiers

et la jeunesse populaire. C’est parce que notre combat n’est pas seulement contre

cette réforme du bac mais contre toute cette société de sélection, de précarité et

de misère.

La balle est dans le camp de la jeunesse ! En troublant les E3C, elle fait

trembler le gouvernement. En rejoignant le combat de tous les travailleurs contre

la réforme des retraites, elle le fera plier. Tous en grève et dans la rue notamment

le vendredi 24 janvier !

Blanquer croit nous faire peur en envoyant les flics sur nos blocages et en

nous menaçant d’exclusion. Notre réponse sera la mobilisation. Nous exigeons la

non-comptabilisation des absences depuis le 5 décembre, l’arrêt immédiat des

procédures disciplinaires contre les lycéens mobilisés et de la répression

administrative et policière. Nous appelons tous les lycéens à s’engager dès

maintenant dans la lutte, à organiser dans leur lycées des assemblées

générales et des débats, à se regrouper entre lycées pour échanger et se

coordonner pour décider de la suite de la mobilisation. Organisons une

coordination nationale inter-lycées dès que possible.

Le Comité interlycéens réunit des lycéens mobilisés contre Macron et son monde. Tout le

monde est libre de venir en son nom ou au nom de son lycée.

Viens en discuter à la prochaine AG :

Vendredi 24 janvier 16h place guichard


Article publié le 23 Jan 2020 sur Rebellyon.info