La rentrée scolaire s’organise autour d’un échec généralisée : difficultés sociale, formation sinistrée des enseignants, droits d’inscription bafoués, classes surchargés… Seule alternative : se mobiliser pour défendre l’école publique. Le nouveau ministre de l’Éducation national, Jean-Michel Blanquer, donne le ton en organisant une rentrée scolaire catastrophique. Échec n°1 : l’entourage social des enfants ne cesse de se dégrader : enfants mal logés, enfants vivant la précarité sociale, destruction de la (…)


AL d’octobre est en vente !

/
social

By {{}} FEED_NAME , post_publish_date {{}}

Source: {{}} original_post_url