Juin 4, 2022
Par Nantes Révoltée
230 visites

Jean-Michel Blanquer n’est plus Ministre de l’Éducation, mais il est toujours candidat LREM pour les lĂ©gislatives. Alors qu’il menait campagne sur le marchĂ© de Montargis, il a Ă©tĂ© aspergĂ© ce samedi de crĂšme chantilly par des enseignants.

Blanquer, homme politique venu de la droite radicale, a organisĂ© pendant 5 ans une destruction en rĂšgle de l’Éducation Nationale, en supprimant des postes, en prĂ©carisant les enseignants, en humiliant le personnel. Blanquer a aussi tenu pendant 5 ans des propos d’extrĂȘme droite sur «l’islamogauchisme» et nommĂ© un directeur des programmes issu de la droite religieuse. En revanche, il n’a pas eu un mot pour les enseignants sombrĂ© en dĂ©pression ou suicidĂ© par la faute de ses politiques. Il est parti Ă  Ibiza en pleine explosion des cas de Covid-19 dans les classes.

L’éducation est dĂ©sormais en train de sombrer, avec des classes surchargĂ©es, une pĂ©nurie de profs, et des «job dating» pour embaucher des personnes non formĂ©es pour donner cours.

A Montargis, les arroseurs de chantilly ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©s et mis en garde Ă  vue. La presse parle d’une «agression». Le procureur a ouvert une enquĂȘte pour «violences aggravĂ©es». Une Ă©tonnante sĂ©vĂ©ritĂ© pour un peu de mousse. Et une immense rapiditĂ©, venant d’une justice incapable d’enquĂȘter sur des crimes policiers gravissimes et filmĂ©s. SolidaritĂ© avec les enseignants en colĂšre.




Source: Nantes-revoltee.com