C’est NoĂ«l avant l’heure ! Jean Castex, invitĂ© Ă  s’exprimer Ă  l’universitĂ© d’étĂ© du Medef juste aprĂšs son prĂ©sident, Geoffroy Roux de BĂ©zieux, a dĂ©voilĂ© en avant-premiĂšre les grands principes du plan de relance dont l’annonce a Ă©tĂ© retardĂ©e au jeudi 3 septembre. Et quelques mesures. En plus des « 470 milliards d’euros Â» dĂ©jĂ  mobilisĂ© par l’État en soutien Ă  l’économie, le Premier ministre est venu avec dans sa besace 10 milliards de cadeaux fiscaux supplĂ©mentaires pour soutenir la « production nationale Â».

Plusieurs taxes prĂ©levĂ©es par les collectivitĂ©s territoriales seront rĂ©duites Ă  compter du 1er janvier 2021. Parmi elles  : la taxe fonciĂšre pour les locaux industriels sera divisĂ©e par deux. Le manque Ă  gagner localement serait compensĂ© par l’État, et la mesure prĂ©sentĂ©e au mois d’octobre dans le projet de loi de finances 2021. Enfin, Jean Castex a assurĂ© le patronat que son gouvernement continuerait Ă  baisser l’impĂŽt sur les sociĂ©tĂ©s. Quand on aime, on ne compte pas ! Une dĂ©claration d’amour qui a commencĂ© dans la bouche du Premier ministre, par un « cher Geoffroy Â», en direction du patron des patrons.


Article publié le 26 AoĂ»t 2020 sur Rapportsdeforce.fr