Avril 23, 2022
Par Le Numéro Zéro
100 visites

Ici, on va se salir les mains le 24 avril.

Parce que française de papier, parce que trop foncĂ©e pour ĂȘtre française. Parce que plus proche des pas français que des purs français. Je vais aller me salir les mains le 24 avril.

Et j’en mourrais pas. Par contre si Marine passe, y a sĂ©rieusement mort d’homme. Je prendrais pas le risque de faire l’abstentionniste, je prendrai pas le risque de voter blanc et je prendrai pas le risque de voter Le Pen pour contrer Macron. Entre le libĂ©ralisme et le fascisme, j’ai choisi. Peut ĂȘtre parce que je suis une femme noire musulmane, peut ĂȘtre parce que dans ma famille et mes amis, on est tous immigrĂ©s ou descendants d’immigrĂ©s, certains sans-papiers. En tout cas, je prendrai pas le risque de laisser passer Le Pen. Oui Macron est aussi raciste que Le Pen, il l’a dĂ©montrĂ© ces 5 derniĂšres annĂ©es. Mais Le Pen c’est la chasse aux migrants et rĂ©fugiĂ©s, la chasse aux racisĂ©s et comme les camps de concentration ça fait partie de l’histoire de ce continent, perso j’ai retenu la leçon et je mettrai pas au pouvoir la fille d’un tortionnaire de la guerre d’AlgĂ©rie, antisĂ©mite et nĂ©gationniste notoire, qui a baignĂ© dans le racisme depuis sa plus tendre enfance. Elle a Ă©tĂ© biberonnĂ© au nazisme et c’est faux, elle n’a rien changĂ©, elle est tout comme son papa. D’ailleurs, elle compte mĂȘme le mettre Ă  l’ElysĂ©e aussitĂŽt le pouvoir pris donc je disais, le 24 avril j’irai me salir les mains.

Je vais remonter mes manches et faire comme au 1er tour, j’irai voter contre l’instauration d’un rĂ©gime fasciste en France. L’abstentionniste en moi ne se sentira pas moins abstentionniste, ne croira pas plus Ă  la lĂ©gitimitĂ© du pouvoir des urnes, ne croira jamais au systĂšme prĂ©sidentiel et Ă  l’État mais comme y a mort d’homme, j’irai me salir les mains le 24 avril.

Ça me prendra 30 minutes d’aller voter, je vais perdre 30 minutes de ma vie mais aprĂšs tout, j’ai plusieurs fois perdu mon temps dans la vie alors… J’irai bien perdre 30 minutes pour empĂȘcher l’installation de la dynastie Le Pen au pouvoir. Ici, on va se salir les mains le 24 avril.

Parce je me regarde 8 ans en arriĂšre, 22 ans, me faire tabasser par 5 mecs blancs parce que noire et lesbienne, dans une affaire qui finira bien sĂ»r classĂ©e sans suite. Parce que ce sont des hommes blancs racistes, les mĂȘmes qui sont dans la police et les mĂȘmes qui montent des milices dans les 4 coins de la France. La France de Marine Le Pen, c’est la France en roue libre totale, c’est une France armĂ©e et prĂ©parĂ©e. J’ai dĂ©testĂ© me faire agresser et j’ai pas envie que ça recommence, que ça ne devienne encore plus banale que ça ne l’est dĂ©jĂ . Donc je sais pas pour vous mais moi le 24 avril, j’irai me salir les mains et voter Macron.

Je crois pas au sursaut rĂ©volutionnaire, c’est un vieux fantasme dans lequel pĂ©riront les plus prĂ©caires et les plus minorisĂ©s. Les milices supremacistes blanches vont gagner et nous allons perdre. Ils sont plus nombreux, armĂ©s, prĂ©parĂ©s depuis des dĂ©cennies et ils auront le pouvoir de leur cĂŽtĂ©. Donc ici, on va se salir les mains le 24 avril.

Je crois pas non plus au 3e tour des lĂ©gislatives. En 5 ans, Macron a dĂ©montrĂ© que le Parlement, il en avait rien Ă  carrer, on en a mangĂ© du 49-3 et la rĂ©forme constitutionnelle prĂ©vue par Le Pen ne nous laissera mĂȘme pas le temps de respirer. Donc ouais, j’irai me salir les mains le 24 avril.

Et je dormirai sur mes deux oreilles, comme quand j’ai votĂ© MĂ©lanchon au 1er tour, en me disant, il finira bien par nous trahir mais c’est mieux lui que Macron et Le Pen, et que je suis allĂ©e perdre mes 30 minutes. Je me sens pas moins abstentionniste, pas moins anarchiste. Ma conscience se porte bien. Alors certains disent que le combat se fait dans la rue. Militante de terrain, la rue je la connais, on s’est battu mais on a pas gagnĂ© grand chose. On avance lentement et en face, ils gagnent du terrain pour le coup, au point que leur leader a de sĂ©rieuses chances de passer et de leur offrir un boulevard pour gouverner nos rues. Les calculs sont pas bons, KĂ©vin… Alors Ă©videmment, on va continuer le combat dans la rue mais parce que l’un n’empĂȘche pas l’autre, on va aussi aller se salir les mains le 24 avril.

Le Pen et Macron, c’est pas la mĂȘme chose. L’histoire l’a montrĂ©. On a face Ă  nous des nostalgiques du 3e Reich qui veulent juste nous faire la peau. Les institutions ne nous protĂ©geront pas, pas plus que notre nationalitĂ© française. Il n’y aura pas d’opposition Ă  l’assemblĂ©e nationale, pas de police soudainement protectrices des racisĂ©-e-s, pas de justice indĂ©pendante ou impartiale mais il y aura des lois rĂ©pressives qui vont nous broyer et des ratonades tous les 4 matins. Alors ici, on va se salir les mains le 24 avril.

Je vais prendre sur moi, penser Ă  mes proches, penser Ă  moi, respirer un bon coup, relever mes manches et je vais aller me salir les mains le 24 avril.

Dawud Bumaye




Source: Lenumerozero.info