Mai 17, 2016
Par Kedistan
124 visites


J’ai brisé sans le vouloir,
mais avec une violence acide et muette,
le pourtour de ton nom,
destin.

Je t’appelle ainsi,
ainsi, je te nomme,
ainsi, je te veux.

Les chaines ouvertes gisent dans la poussière
comme la mue d’un vieux serpent argenté
et ma semelle usée les ignore.

Je crache sur le ciel pour laver l’affront,
mais tes petits yeux plissés et nerveux
ne me voient plus.

Je t’enjambe ainsi,
ainsi, je te prends,
ainsi, je te veux.

Tu ne vois que mon ombre quand je pars,
alors que je te fais face,
et que je brise avec une violence acide et secrète,
le pourtour de ton nom,
destin.

Car ainsi, je t’appelle,
car je te nomme ainsi,
car ainsi, je te veux.

Titi Robin

destin photo : Dino Banjar
photo : Dino Banjar

Et pour prolonger cette carte, il y a cinq ans déjà…


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.



Source: