Avril 16, 2021
Par Dijoncter
225 visites


Julien Odoul, tête de liste RN aux régionales, s’est encore distingué par son sexisme et sa beauferie.

Mardi soir, il participait à un débat sur l’insécurité dans l’Essonne, sur LCI, en présence de Florence Portelli (LR), vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France.

Alors que cette dernière répétait une phrase, pensant qu’Odoul ne l’avait pas compris, celui-ci l’a interrompue d’un « je ne suis pas blonde moi ». La phrase a évidemment fait réagir, notamment sur les réseaux sociaux, où Odoul a été critiqué par des élu·es de tous bords.

Il semble cependant assumer ses propos puisqu’il s’est contenté de dénoncer une « polémique stérile » et de ramener le problème du sexisme au harcèlement de rue et à l’islam.




Source: Dijoncter.info