Dimanche 20 septembre, Nantes Métropole tenait son « Forum du projet urbain de Doulon-Gohards ».
L’occasion, pour eux, de vendre leur projet d’urbanisme.
L’occasion, pour nous, de proposer un contre-forum, oĂč d’autres points de vue puissent se faire connaĂźtre.

Pour Ă©viter toute ambiguĂŻtĂ©, une banderole joliment dĂ©corĂ©e, Ă  l’entrĂ©e du jardin, portait la mention claire « CONTRE FORUM ».

Mg_2993-medium

Mg_3074-medium

Capture-d_u2019e_cran-2020-10-02-a_-15

IdĂ©alement placĂ© au tout dĂ©but de leur parcours, le jardin a accueilli un grand nombre de voisins et de curieux. Notre contre-forum n’a pas Ă  rougir face au forum officiel, et Ă  ses 650 visiteurs dĂ©comptĂ©s.

Les deux balades naturalistes ont fait le plein, le forum-dĂ©bat sur la lutte contre la mĂ©tropolisation et le sujet des communs a Ă©tĂ© nourri et fructueux. L’exposition de contre-projets d’étudiants en architecture a permis d’ouvrir d’autres possibles !

La buvette Ă  prix libre et le four Ă  pain ont contribuĂ© Ă  l’atmosphĂšre festive et le concert de la Smala a parachevĂ© la journĂ©e, replongeant le lieu dans son envoutante ambiance paysanne, populaire, joyeuse et militante.

Une excursion dans le forum officiel, pour finir : suite Ă  la confĂ©rence, un temps de questions Ă©tait proposĂ©. Des membres des Ronces ont lancĂ© une premiĂšre salve de critiques qui a Ă©tĂ© bien accueillie par la salle
 L’auditoire a pris le relais, en enfonçant le clou
 Comme c’était bon ! DĂ©stabilisĂ©, M. QuĂ©ro, prĂ©sident de Nantes MĂ©tropole Habitat s’est agacĂ©. Distinctement agacĂ©. Ostensiblement agacĂ©. Il a d’ailleurs Ă©tĂ© imitĂ© par une collĂšgue un peu plus tard. Merveilleux !

On dirait que la bascule est en train de se faire : ce qui Ă©tait perçu comme raisonnable (construire des logements puisqu’on nous dit qu’il en manque
) devient fantaisiste voire dangereux, tandis que ce qui Ă©tait perçu comme fantaisiste voire dangereux (s’emparer d’un lieu pour dĂ©fendre une autre vision de la ville) devient raisonnable et lĂ©gitime.

Comme il Ă©tait bon, aprĂšs la fĂȘte de printemps annulĂ©e et dans ce contexte si peu propice aux joyeux Ă©lans collectifs, de se retrouver ainsi !
Merci à chacune et chacun pour votre présence !

A bientÎt au jardin pour donner une suite à cet événement 
.


Article publié le 07 Oct 2020 sur Nantes.indymedia.org