Décembre 17, 2021
Par Attaque
372 visites


reçu par mail / jeudi 16 décembre 2021

On a reçu aujourd’hui la nouvelle que toutes les mesures préventives de contrôle judiciaire qui ont été imposées avec l’opération Sibilla, du 11 novembre, qui ciblait notamment le journal anarchiste Vetriolo, ont été annulées par le Juge des liberté, lors de la séance du 14 décembre. L’obligation, pour trois compagnons, de pointer chez les flics et l’interdiction qui leur était faite de quitter la commune de résidence, ainsi que les arrestations domiciliaires pour Michele Fabiani et la détention préventive en prison pour Alfredo Cospito sont donc tombés. Alfredo reste en prison suite à la condamnation à 20 ans dans le procès Scripta Manent.

Les motivations seront communiquées sous 45 jours. Sans rentrer dans le détail de la paperasse de tribunal, il paraît que l’« annulation » soit la réfutation la plus forte possible, d’un point de vue technique, des accusations. En tout cas, peu importe la réponse des juges, notre persévérance dans la propagande anarchiste révolutionnaire, dans la solidarité avec les compagnons emprisonnés et dans la défense des publications anarchistes demeure intacte. La répression ne nous étonne pas : on savait que les condamnations récentes, dans le procès en appel pour l’opération Scripta Manent, contre la dernière édition de Croce Nera Anarchica auraient été un précédent juridique ignoble.

Nous réaffirmons notre solidarité avec Alfredo, que cette enquête voulait isoler et faire taire. Une accolade à Anna, Juan, Beppe, Davide et à tous les prisonniers qui ne plient pas la tête.

On se voit lundi 20 décembre à partir de 18h au Circolaccio Anarchico, viale della repubblica 1/A, à Spoleto, pour discuter de cette opération répressive et des raisons de notre lutte.

Anarchistes à Spoleto
16 décembre 2021




Source: Attaque.noblogs.org