Round Robin / vendredi 3 juillet 2020

Le Tribunal des liberté et de la détention a statué sur les ordonnances de privation de la liberté pour les compas emprisonné.e.s [ou sous contrôle judiciaire ; NdAtt.] en Italie [c’est à dire Nico, Flavia et Claudio, détenu.e.s, en plus de Paska et Daniele, qui ont été placés aux « arresti domiciliari » (la prison à la maison) ; NdAtt.] suite à l’opération Bialystok.

Paska est désormais libre : pour il lui le tribunal n’a pas reconnu l’exigence de mesures de contrôle. Les trois compas détenu.e.s, par contre, restent en prison. Les accusations d’association, de provocation à crimes et délits et la circonstance aggravante de terrorisme restent.

Pour ce qui est des compas détenus à l’étranger [Francesca, arrêtée en Espagne, et Roberto, ici en France ; NdAtt.] la procédure devant le JLD commencera avec leur extradition en Italie.

On rappelle les adresses pour leur écrire :

Nico Aurigemma
Casa Circondariale di Terni
Strada delle Campore, 32
05100 – Terni (Italie)

Claudio Zaccone
CC di Siracusa
Strada Monasteri, 20
Contrada Cavadonna
96014 – Siracusa (Italie)

Flavia Di Giannantonio
C.C di Roma Rebibbia
Via Bartolo Longo, 72
00156 – Roma (Italie)

Francesca Cerrone
C.P. de Almeria-El Acebuche
Ctra. Cuevas-Ubeda, km 2,5
04030 – Almería (Espagne)

Roberto Cropo
N° d’écrou : 1010197
Maison d’arrêt de Fresnes
1, allée des Thuyas
94261 – Fresnes Cedex


Article publié le 03 Juil 2020 sur Attaque.noblogs.org