Juin 14, 2019
Par Non Fides
22 visites


Accueil > Articles > Repression et oppression > Italie : 46 personnes mises en examen dans le cadre de la lutte contre le (…)


vendredi 14 juin 2019


46 personnes sont mises en cause pour toute une sĂ©rie d’accusations concernant des Ă©pisodes de lutte dans le Salento (rĂ©gion des Pouilles, sud-est) courant 2017 et 2018, allant des manifestations sauvages, au blocage du chantier de San Basilio, Ă  Melendugno dĂ©but 2018, ou encore des dĂ©gradations du siĂšge du TAP [2].

Les accusations sont entre autres, outrage et rĂ©bellion, menaces ou violence envers un agent public, interruption de service publique, tags, jet de peinture, violences et dĂ©gradations, ou encore d’avoir voulu empĂȘcher un photographe de prendre des photos lors d’une manifestation (au total 78 chefs d’inculpation sont tombĂ©s). L’enquĂȘte a Ă©tĂ© clĂŽturĂ© par le procureur adjoint Guglielmo Cataldi et la substitut du procureur Maria Consolata Moschettini.

Les journaux locaux fidĂšles Ă  leurs habitudes n’ont pas attendu une seconde pour balancer les noms, prĂ©noms, Ăąges et lieux de rĂ©sidence des personnes accusĂ©es avant mĂȘme que les tribunaux ne commencent leur sale travail.

[Reformulé depuis la presse par Cracher dans la soupe.]


[1Le TAP (Trans Adriatic Pipeline), est un projet de gazoduc ayant pour objet de transporter vers le marchĂ© europĂ©en le gaz naturel de la mer Caspienne (AzerbaĂŻdjan), vers les marchĂ©s occidentaux en passant par la GrĂšce, l’Albanie et la mer Adriatique jusqu’en Italie.

[2Le TAP (Trans Adriatic Pipeline), est un projet de gazoduc ayant pour objet de transporter vers le marchĂ© europĂ©en le gaz naturel de la mer Caspienne (AzerbaĂŻdjan), vers les marchĂ©s occidentaux en passant par la GrĂšce, l’Albanie et la mer Adriatique jusqu’en Italie.




Source: Non-fides.fr