Août 31, 2022
Par Contre Attaque
160 visites

Un rĂ©gime qui s’enfonce dans la nausĂ©e


C’était le feuilleton de l’étĂ©. Alors que les forĂȘts brĂ»laient, que l’eau potable Ă©tait rationnĂ©e, que l’inflation explosait, le rĂ©gime organisait un spectacle usĂ© jusqu’à la corde pour flatter l’extrĂȘme droite : l’islamophobie, le racisme, la rĂ©pression. Le ministre de l’IntĂ©rieur arpentait les mĂ©dias pour rĂ©clamer l’expulsion d’un Imam du Nord de la France : Hassan Iquioussen. Le 8 aoĂ»t, la procĂ©dure Ă©tait rejetĂ©e par le Tribunal Administratif de Paris, qui considĂ©rait qu’il n’y avait pas de raison d’expulser cet homme, nĂ© en France et qui a toute sa famille ici. Revers pour Darmanin. Le 30 aoĂ»t, le Conseil d’État, la plus haute juridiction du pays, valide finalement l’expulsion aprĂšs avoir Ă©tĂ© saisi par le ministre. Deux raisons sont avancĂ©es : l’Imam aurait tenu des propos sexistes et antisĂ©mites. On fait le point.

🔮 Sexiste et antisĂ©mite ?

Les accusations de Darmanin, validĂ©es par le Conseil d’État, ont Ă©tĂ© rabĂąchĂ©es sur les plateaux tĂ©lĂ© tout l’étĂ©. L’imam serait un «ennemi de la RĂ©publique» qui «tient des propos antisĂ©mites», «nie l’égalitĂ© entre les femmes et les hommes» et mĂȘme «doute des attentats».

D’abord, le religieux n’a Ă©tĂ© reconnu pĂ©nalement d’aucun dĂ©lit. Le projet est donc d’expulser, pour la toute premiĂšre fois, un homme pour dĂ©lit d’opinion, aussi rĂ©actionnaire soit-il.

Poussons au bout cette logique : Darmanin coche lui aussi toutes les cases de ses propres accusations. En 2021, le Ministre publie un livre sur le «sĂ©paratisme islamiste». Dans ce court texte, on trouve un passage ouvertement antisĂ©mite dans lequel les juifs sont dĂ©crits comme des «usuriers» qui causent des «troubles et des rĂ©clamations». Rappelons que Darmanin a militĂ© dans un groupuscule d’extrĂȘme droite, l’Action Française, royaliste, ouvertement pĂ©tainiste et antisĂ©mite. Concernant la «mise en cause de l’égalitĂ© homme/femme» : le Ministre est accusĂ© de viol par deux femmes. Il a Ă©galement choquĂ© la prĂ©sentatrice Appoline de Malherbe, pourtant proche du gouvernement, en l’interrompant en direct Ă  la tĂ©lĂ©vision et en dĂ©clarant tout sourire «Calmez-vous ça va bien se passer». Quant au «doute sur les attentats» : le chef de la police n’a jamais eu un mot pour les victimes d’attentats d’extrĂȘme droite qui ont tuĂ© plusieurs personnes depuis le dĂ©but de l’annĂ©e. Banco.

Vous l’aurez compris, si l’on valide cette logique, il faut donc expulser GĂ©rald Darmanin, mais aussi Eric Zemmour, Jean-Marie Le Pen et plusieurs milliers de personne en France.

L’avocate de l’Imam, Lucie Simon, dĂ©nonce «un contexte alarmant de pression de l’exĂ©cutif sur le judiciaire» et rĂ©sume : «les discriminations ne se combattent pas en en alimentant d’autres».

🔮 De vieilles connaissances

L’imam n’a pas toujours Ă©tĂ© un ennemi de Darmanin. Ils ont mĂȘme dĂźnĂ© et fait de la politique ensemble. En 2014, lors de la campagnes municipale, alors qu’il briguait la mairie de Tourcoing, GĂ©rald Darmanin a organisĂ© dans un domicile privĂ© un repas avec Hassan Iquioussen accompagnĂ© d’autres membres de la communautĂ© musulmane locale. À l’époque, Darmanin, veut rĂ©colter le vote communautaire musulman dans le Nord, Ă©crit MĂ©diapart.

Ce dĂźner dure environ deux heures : «c’était trĂšs positif, on s’est mis d’accord sur 99,9% des sujets de conversation» explique l’Imam aujourd’hui menacĂ© d’expulsion. Tout aussi troublant, en 2003 la sociĂ©tĂ© Darmanin PĂšre & Fils, dirigĂ©e par un oncle de GĂ©rald Darmanin vent une maison Ă  Hassan Iquioussen. Bref, les deux hommes se connaissent, ils font parti d’un tissu d’hommes d’influence dans une petit ville, se rendant des services et cultivant des liens de clientĂšle. À tel point qu’on se demande si le ministre ne cherche pas Ă  liquider un ancien alliĂ© gĂȘnant.

À l’époque, des liens unissent la droite Sarkozyste, l’UMP et l’UOIF – Union des organisations islamiques de France. HabituĂ© du double discours, Sarkozy avait mĂȘme encouragĂ© en France le dĂ©veloppement d’un Islam fondamentaliste venu des pays du Golfe, tout en faisant des discours rĂ©pressifs contre les musulman-es. Plus rĂ©cemment, alors mĂȘme que le gouvernement annonçait sa volontĂ© d’expulser l’imam du Nord, Macron recevait en grande pompe le dictateur d’Arabie Saoudite, chef d’une des pire rĂ©gimes thĂ©ocratiques du monde. Dissonance cognitive destinĂ©e Ă  flatter les instincts racistes.

🔮 Un prĂ©cĂ©dent gravissime pour le droit des Ă©trangers

Cette sinistre farce est une Ă©tape de plus vers la fascisation de la France. L’avocate Lucie Simon voit dans l’affaire «un terrible prĂ©cĂ©dent sur le droit des Ă©trangers» car «ce que disent les juges, c’est qu’un homme nĂ© en France peut, du jour au lendemain, ĂȘtre expulsĂ© du territoire français pour des propos.»

C’est particuliĂšrement pervers. On expulse un homme en prĂ©textant un manque de progressisme. Ainsi, la gauche ne bronche pas, alors qu’il s’agit d’une procĂ©dure d’exception raciste. Et cela risque de se multiplier contre tous les Ă©trangers soupçonnĂ©s de ne pas ĂȘtre assez «civilisĂ©s». Et plus tard, contre toute pensĂ©e dĂ©viante : elles seront menacĂ©es d’expulsion pour sĂ©paratisme.

🔮 NausĂ©e

La derniĂšre Ă©tape de l’épisode est une mise en scĂšne mĂ©diatique ignoble Ă  la veille de la rentrĂ©e. Sur les chaĂźnes d’info en continu on commente jusqu’à la nausĂ©e les annonces spectaculaires de l’État Il s’agit d’intimider les musulmans, de dĂ©noncer un «ennemi intĂ©rieur».

Pire, une chasse Ă  l’homme est organisĂ©e sur les Ă©crans. Juste aprĂšs la dĂ©cision du conseil d’État, une perquisition en mode «anti-terroriste» du domicile de l’imam est diffusĂ©e en direct sur les chaĂźnes d’infos. Au nom de quoi ? Ce mercredi, c’est la «fuite» du religieux qui est mise en scĂšne. «L’imam marocain reste introuvable, malgrĂ© une importante prĂ©sence policiĂšre dans sa commune» commente BFM. BientĂŽt un avis de recherche avec sa photo qui tourne en boucle ? Darmanin l’a promis, il «sera placĂ© en centre de rĂ©tention administrative et nous continuerons nos actions contre les discours sĂ©paratistes».

Tous nos articles sont en accùs libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d’exister, votre soutien est vital. Vous pouvez nous faire un don en cliquant sur les homards

#advgb-cols-b9a18531-4479-43eb-9551-ce4141329ccb{}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-cols-b9a18531-4479-43eb-9551-ce4141329ccb{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-cols-b9a18531-4479-43eb-9551-ce4141329ccb{}}#advgb-col-9dbb0e3b-5cc5-4976-af46-5f1d714533fd>.advgb-column-inner{padding-top:0px;}#advgb-col-9dbb0e3b-5cc5-4976-af46-5f1d714533fd{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-9dbb0e3b-5cc5-4976-af46-5f1d714533fd>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-9dbb0e3b-5cc5-4976-af46-5f1d714533fd>.advgb-column-inner{}}#advgb-col-d4519cbf-3fdf-4cbd-b921-7b3d070a8a45>.advgb-column-inner{text-align:center;}#advgb-col-d4519cbf-3fdf-4cbd-b921-7b3d070a8a45{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-d4519cbf-3fdf-4cbd-b921-7b3d070a8a45>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-d4519cbf-3fdf-4cbd-b921-7b3d070a8a45>.advgb-column-inner{text-align:center;margin-left:50px;}}




Source: Contre-attaque.net