Avril 19, 2021
Par Le Numéro Zéro
192 visites


Le premier août dernier, quelques dizaines de détenus du centre de Détention de Bourg-en-Bresse (01) se révoltent et décident alors de se retrancher dans une aile du bâtiment. Du mobilier et du matériel de vidéo-surveillance sont détruits et la direction fait alors appel aux ERIS pour mater le mouvement. Dans la version officielle relayée dans la presse, les syndicats de surveillants et la direction de Bourg donnent pour explication une « anodine » interdiction du port du short durant le sport. Un motif qui ne mérite donc pas un tel raffut, un simple « malentendu », une « broutille ».




Source: Lenumerozero.info