Novembre 12, 2020
Par Rebellyon
290 views


Face à la crise sanitaire, les intermittent⋅es se mobilisent vendredi 13 novembre à 12h devant l’Opéra. Élargissons ce mouvement pour les droits de tou⋅tes les chômeurs⋅euses.

Depuis 8 mois le spectacle vivant subit de plein fouet la crise sanitaire et économique. Si les intermittent⋅es, contrairement à d’autres secteurs particulièrement touché, ont bénéficié d’un prolongement de leurs droits jusqu’à août 2021, c’est en grande partie grâce à la visibilité donnée par des « stars » du monde du spectacle. Beaucoup d’autres secteurs n’ont pas eu cette chance !

Néanmoins, ces mesures se révèlent largement insuffisantes puisque malgré le déconfinement les représentations n’ont pour la plupart jamais repris. Il nous semble aujourd’hui essentiel de construire un mouvement d’ampleur, à la base, et qui ne dépendent pas de grandes figures médiatiques. Ce mouvement doit absolument prendre en compte l’ensemble des travailleurs⋅euses discontinu⋅es, dépendant⋅es pour la plupart de l’assurance chômage. Les autres annexes de l’assurance chômage ont été les grands oublié⋅es des mesures visant uniquement les intermittent⋅es. Nous devons donc exiger leur intégration à l’ensemble des dispositifs qu’il faudra imposer au gouvernement. La réforme de l’assurance chômage, certes reportée, sera appliquée à partir d’avril. Pourtant, 1,2 million de personnes seraient perdantes selon l’Unedic et 400 000 d’entre elles verraient même leur indemnisation baisser en moyenne de 40 % (et 3000 jusqu’à 80%), et ce alors même qu’un million de personnes ont basculé dans la pauvreté depuis le premier confinement.

Cette situation doit cesser ! Nous exigeons des mesures pérennes de prolongement de nos droits au-delà de la crise sanitaire. La date anniversaire de août 2021 est déjà caduque au regard de ce nouveau confinement. Nous ne voulons pas de la distinction entre les travailleurs⋅euses discontinu⋅es du spectacle et les autres. Nous voulons que nos collègues, primo-entrant⋅es, voient leur entrée dans l’intermittence facilitée par des mesures concrètes (abaissement du nombre de l’heure, recherche de ces heures sur une période plus longue etc.)

Suite à l’appel national de mobilisation de la CGT spectacle et le relaie local à un rassemblement ce vendredi 13 novembre Place de l’Opéra à 12h, nous appelons à le rejoindre massivement, et tenter de s’organiser en assemblée de lutte dès maintenant.

Des intermittent⋅es précaires et vénèr⋅es




Source: Rebellyon.info