Rebecca Manac’h : Oui derrière chaque blanc en France, il y à un colon, refuser cela, c’est refuser qu’on est le produit d’une socialisation. Notre état est raciste et colonisateur, nous ne pouvons qu’être raciste et colonisateur. Tant que vous ne l’accepterez pas, nous aurons des Houria, c’est normal. Vous refusez de comprendre. Vous êtes bornez à refuser l’histoire de votre socialisation. On peut vomir le colonialisme et le racisme mais nous ne savons pas ce que c’est. Nous en avons des aperçus de temps en temps mais le vivons nous au quotidien ? Non ! Et même lorsque nous voyageons, nous sommes le colon, partout. Nous sommes construit ainsi. Et ne pas le reconnaître prolongera d’autant votre statut d’oppresseur !

Eric – Ah bon ? Et en quoi est ce que je bénéficie des fruits de l’impérialisme français, moi qui vit avec un simple RMI ? En quoi mon grand père blessé de guerre, et gardien de square, qui se levait à 3 heures du matin pour s’occuper de son jardin avant de parti bosser, était il un colon ? Va expliquer au millions de chômeurs espagnols qui crèvent dans les bidonvilles de la banlieue de Madrid qu’il sont des colons…à mon avis, tu ressortirais de cette aventure avec un bon coup de pompe au cul, bien mérité !

Il est grand temps que tu prennes un livre d’économie, pour y apprendre que le niveau de vie plus élevé du prolétariat blanc, n’est pas le fruit du pillage impérialiste, mais de l’augmentation de la productivité du travail. Cela s’appelle la plus value relative. Bouquine Marx, et tu comprendras. Le pauvre prolo “blanc” – quelle horreur ! – qui travaille dans l’usine “Banania” où est transformée en chocolat en poudre les produits bruts de l’exploitation impérialiste, est exploité comme les autres, et laisse dans la production plus de valeur qu’il n’en coûte. En clair, il produit de la plus value pour la bourgeoisie, à la sueur de son front ! Quel heureux colon !!!

Et s’il achète à bas prix, nombre de produits réalisés dans le tiers monde à des salaires indécents, quel est donc le poids de sa responsabilité dans cette malheureuse affaire ? En quoi est il coupable ? Tient il la trique de l’exploiteur, ou en est il lui aussi la victime ? Doit il cesser de consommer ces marchandises pour envoyer au chômage ces ouvriers du bout du monde ? Consommer Français ? Ton baratin frelaté post colonial, ne tient pas une seconde face aux réalités politiques. Hors de la guerre de classe, il n’y a pas de salut pour les prolétaires !

L’imbécillité de ton discours, tient en quelques mots : tu ignores ce que sont les classes sociales, et tu confonds les intérêts des classes dirigeantes à ceux des prolétaires, ce qui fait de toi une vulgaire nationaliste à la solde des bourgeoisies, dites “opprimées”, la ou je suis un internationaliste.

Il suffit de regarder ta page pour le comprendre. Tu parles de “peuple”, ce qui ne veut rien dire, le peuple comprend la bourgeoisie, la petite bourgeoise, le prolétariat et le lumpenprolétariat. Les intérêts des uns ne sont pas forcément ceux des autres, sauf lorsque l’on regarde tout ce beau monde avec ton œil de nationaliste.

Pas étonnant du reste que tu sois supportrice inconditionnelle du Hamas, même si ta vie de petite bourgeoisie s’accommoderait sans doute fort mal du sort que réservent tes ami-e-s de la Charia aux femmes palestiniennes.

Revenons à notre débat : Le bénéfice des conquêtes impérialistes pour le prolétariat blanc européen, se limite essentiellement à deux guerres mondiales pour le repartage du globe, et environ 80 millions de morts. Tout cela cadre plutôt mal avec tes stupidités sur la “socialisation”.

A ce propos, ne se cache t’il pas un colon derrière chaque prolétaire iranien-ne, alors que ses dirigeant-e-s oppriment une partie des Kurdes ? Demande à Houria son avis sur le sujet, elle qui ne cesse d’aduler la clique islamo / capitaliste au pouvoir ! Tous les prolétaires Chinois-es qui crèvent littéralement devant leurs machines 12 heures par jour, sont ils des colons, sous prétexte de l’invasion du Tibet par les armées de Mao ? Et que dire des affamés Éthiopien dont la classe dirigeante a opprimé l’Érythrée ? J’attends avec impatience de lire ta réponse…en attendant, j’avertirais mes camarades allemands pour leur expliquer qu’ils sont inconsciemment antisémites, et ce, depuis la Shoah !

Mais admettons l’hypothèse que je sois “colon”, et non un prolétaire qui comme Marx le stipule, doit renverser le capitalisme ou qu’il soit, et ce aux côtés de mes camarades de couleurs, sous la direction d’une organisation communiste, et contre tous les salopards à la solde la bourgeoisie, Hamas et ton pote Khomeiny, compris. Que dois je faire pour être “pardonné” ? Transformer l’oppression du voile en féminisme islamique ? Me livrer aux pieds des représentants de la religion des “opprimés”, qui sert de masque aux bourgeoisies du Maghreb, avides elles aussi de tondre les prolétaires en lieu et place de l”impérialisme ? Soutenir le Hamas et beugler à l’extermination de tous les Juifs de la planète ? Désolé, mais ma réponse sera “non”.

En tant que prolétaire, je revendique l’expropriation de la bourgeoisie partout sur la planète, alors qu’en tant que petite bourgeoise radicale, tu te positionnes derrière une fraction bourgeoise sur la question impérialiste, et qu’ici tu cours après l’existence d’un état ultra démocratique capitaliste, ou le racisme n’existerait pas….confondant de stupidité. L’idéologie de la race est une pièce essentielle du développement historique du système économique des exploiteurs. Ainsi, de par sa nature, le combat contre le racisme passe par la lutte révolutionnaire pour extirper le système social capitaliste, qui l’a créé et perpétué, et pour créer un ordre mondial socialiste égalitaire dans lequel la coopération, et non pas la compétition, sera la norme. Tes histoires délirantes de “colons”, ne servent que la bourgeoisie, et ne font que diviser un peu plus les prolétaires. Le capital ne peut que te féliciter pour ton sale boulot !

  • Dernier point, j’emmerde Houria qui est antisémite, homophobe, et qui exige, en tant que petite bourgeoise planquée à l’institut du monde Arabe, que les palestiniennes renoncent à l’avortement pour aligner de futurs combattants prêts à se sacrifier pour le Hamas ! Qu’elle commence donc par donner l’exemple !