Octobre 15, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
231 visites


Un inspecteur du travail s’est fait violemment agresser alors qu’il arrêtait une situation de danger sur un chantier en Corse le 12 octobre 2021. Ce n’est malheureusement pas la première fois que de telles agressions ont lieu. Par exemple, il y a quelque mois, un collègue en Centre Loire avait été violemment agressé par un employeur sur un chantier.

Pour rappel, tous les jours des salarié.es sur les chantiers, sur leurs lieux de travail sont exposés à de graves dangers : 163 morts au travail depuis le premier semestre 2021 dont 41 ouvriers du BTP, 28 chauffeurs routiers … ( cf le recensement effectué par Accidents du travail, silence des ouvriers meurent https://m.facebook.com/DuAccident/?__tn__=C-R )

Il est donc plus qu’essentiel que l’inspection du travail puisse arrêter toutes les situations de danger et qu’elle soit défendue et soutenue, face à des agissements aussi graves !

C’est sans doute parce que Cyril Hanouna n’a pas parlé de cette agression dans son émission que notre ministre, Elisabeth Borne, a estimé qu’un tweet laconique était une réaction suffisante.

Il y a quelque mois déjà, la direction générale du travail indiquait qu’exprimer publiquement un soutien pour dénoncer de tels faits était contreproductif.

Dommage pour notre collègue, leur technique du silence radio n’a pas fonctionné…

Ce ne sera pas relayé sur BFM mais nous apportons notre soutien chaleureux à notre collègue et à toutes celles et ceux qui chaque jour dans l’exercice de leurs missions sont victimes d’intimidation ou d’agression !

IL EST GRAND TEMPS QUE NOTRE MINISTERE APPORTE UN SOUTIEN INCONDITIONNEL A SES AGENT.E.S ET A NOS MISSIONS DE PROTECTIONS DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS !

>> Article de France 3 sur ce sujet

Article publié le 15 octobre 2021




Source: Solidaires.org