Dans le cadre du remue-ménage contre la loi Travail et le reste, a priori 25 personnes auraient été interpellées (d’après les dires d’un policier) et dispersées dans différents commissariats de l’agglo (jusqu’à Villeurbanne et Saint-Priest). Plusieurs mineurs ont été arrêtés.

Nous avons pour l’instant les noms de neuf interpellés, dont 2 personnes interpellées vers 20h30 après la manifestation sauvage partie de l’esplanade de la Croix-Rousse.

Nous n’avons pas d’information quant au passage aujourd’hui en comparution immédiate des arrêtés. Nous rappelons que les mineurs ne passent pas en comparution immédiate.

Nous ne pouvons malheureusement pas assister cet après-midi aux comparutions immédiates, n’hésitez pas à vous y rendre et à prendre des notes pour donner des nouvelles.

N’hésitez pas à nous appeler si un de vos proches s’est fait arrêté.

Si les interpellés ne passent pas en comparution immédiate aujourd’hui, ils peuvent :
- être relachés avec une convocation ultérieure
- passer devant un JLD demain afin qu’il décide ou non de leur placement en détention pour le week-end en attendant les comparutions immédiates de lundi
- être mis en cause dans le cadre d’une instruction (enquête menée par le juge d’instruction)

La caisse de solidarité

caissedesolidarite@riseup.net

06.43.08.50.32