Mai 2, 2016
Par Indymedia Bruxsel
280 visites


/—–/ Nouvelles des combats —

Depuis mercredi de violent combats ont lieux autour de Tal Rifaat village au nord d’Alep tenu par les YPG et que tente de reprendre les groupes rebelles et islamistes.

Des miliciens YPG ont malheureusement fait défiler dans les rues d’Afrin, et sous les applaudissements de la foule, un camion sur la remorque duquel était entassé des dizaines de cadavres de combattants ennemis. Le TEV-DEM (Mouvement pour une société démocratique) a pris position et dénoncé ce scandale qui risque d’être utilisé pour salir la révolution. Son leader Aldar Xelil parle de méthodes « contraire aux valeurs de l’humanité  ».

Articles à lire pour info :

Des miliciens kurdes paradent avec des cadavres pour célébrer leur victoire

Syrie : 64 morts dans des combats entre rebelles et Kurdes

/—–/ Soutien américain —

Barak Hobama a annoncé le 25 avril le déploiement de 250 militaires s’ajoutant aux 50 membres des forces spéciales US présentes au Rojava. Ils ne participeront pas aux combats (sauf les forces spéciales). Il s’agit de conseillers et de formateurs qui doivent préparer les Forces démocratiques syriennes (dont les YPG sont le centre) pour l’attaque de la ville de Raqqa. Le contingent américain comprendra aussi des unités médicales.

Le colonel Talal Silo, représentant des Forces démocratiques syriennes s’est félicité de cette nouvelle mais a demandé aux américains de fournir des missiles anti-chars à ses troupes.

Article à lire :

Les rebelles syriens demandent un soutien plus efficace

Syrie : les combats font rage, Obama envoie 250 instructeurs

/—–/ Cadavre perdu et retrouvé —

Les YPG ont récupéré le corps d’un officier des forces spéciales russes tué lors de la bataille de Palmyre et qui été aux mains de l’EI.

Article à lire :

Moscou souhaite une coopération plus étroite avec Washington en Syrie

/—–/ Structuration du mouvement —

C’est officiel, une nouvelle armée défendra la région fédérale dans le nord de la Syrie (Rojava étendu) : les Forces de protection autonomes (FPA).

Les nouvelles recrues (le service militaire obligatoire a malheureusement été porté de 6 à 9mois) rejoignent les nouveaux camps d’entraînement qui sont actuellement opérationnels dans les cantons d’Afrine et Jaziré et bientôt dans celui de Kobané. On ne sait pas à l’heure actuelle si les FPA vont remplacer les YPG où si ajouter.

Article à lire :

Syrie : les Kurdes créent une armée pour protéger leur “région fédérale”

/—–/ Aide médicale —

Un volontaire étranger du Royaume-Uni a mis en place une unité médicale tactique avec d’autres bénévoles occidentaux pour aider les YPG dans leur lutte contre Daech. Une centaine de Kurdes y ont été formés à la médecine de guerre.

Article à lire :
Foreign fighters set medical unit help syriankurds





Source: