Novembre 13, 2020
Par Zone À DĂ©fendre
353 visites



VENIR SUR PLACE

Il est possible de venir n’importe quand, y compris en dehors des grands rassemblements. Assurez vous cependant d’ĂȘtre le plus autonome possible (couchage, nourriture notamment). Prenez le temps de demander oĂč sont les lieux d’accueil et cherchez un Zadnews (notre journal hebdomadaire) pour dĂ©couvrir les diffĂ©rents chantiers, discussions, etc.

Pour rejoindre la zad :
Toutes les infos pour rejoindre la zad sont compilées ICI.

Une fois sur place :

Carte plus précise mise à jour en mai pour crapahuter sur les chemins et dans les champs.

Pour accĂ©der Ă  la zone, voir ici. Prenez aussi le temps de lire les informations mises en ligne par l’équipe lĂ©gale.


NOUS PREVENIR, NOUS INFORMER :

Appelez le numĂ©ro d’urgence pour nous signaler des informations, si possible par sms : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Les infos d’urgence qui tournent sur les rĂ©seaux sociaux ne sont pas toujours confirmĂ©es. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou tĂ©lĂ©phone la ZAD pour vĂ©rification.


S’INFORMER :

S’inscrire Ă  notre liste mail :
Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc.
Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS.


La terre en commun

La ZAD est soutenu par le fonds de dotation “La terre en commun”


Racheter les terres pour qu’elles restent liĂ©es Ă  une vision collective.

Le gouvernement a annoncĂ© le retour de la propriĂ©tĂ© au Conseil DĂ©partemental d’une partie des terres de la zad, ainsi que son intention de vendre le reste.

« La terre en commun Â» se doit, grĂące Ă  vous, d’ĂȘtre en position d’acquĂ©reur sur les bĂątis et les terres qui seront mis en vente rapidement et de se positionner stratĂ©giquement sur ceux qui arriveront Ă  terme sur le marchĂ© :

- pour que ces terres ne retournent pas Ă  l’agriculture intensive

- pour sauvegarder la biodiversitĂ© de ce bocage exceptionnel

- pour garantir le maintien des activitĂ©s collectives nĂ©es de la lutte contre le projet d’aĂ©roport

- pour voir fleurir des projets basĂ©s sur l’entraide, la mise en commun et le respect de la terre et de la nature.

Le fonds de dotation permet l’acquisition collective de terres, de forĂȘts et de bĂątis, sans aucun systĂšme de parts ou d’actions. Les biens acquis sont donc placĂ©s en dehors de la spĂ©culation et des recherches d’enrichissement personnel.

plus d’infos : https://encommun.eco/





Source: Zad.nadir.org