par PAT DE BOTUL le 12 avril 2016

Inégalités sociales dans la région Île-de-France

Selon un rapport du Secours catholique, la précarité touche les enfants franciliens dont le taux de pauvreté a grimpé de 22 % en 2009, à 24,3 % en 2013. Sans surprise, c’est la Seine-Saint-Denis qui est le département le plus touché avec des conséquences sur la santé (malnutrition et obésité) et l’échec scolaire et qui enregistre le plus de centres d’hébergement d’urgence. Alors que dans le seizième arrondissement de Paris, on refuse l’installation des pauvres et on se gave de brioche…

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …