Bonjour, les infrastructures se montent depuis le dĂ©but de la semaine autour du mĂąt de mai dans le champs Wardine/Ambazada. Mais comme vous pouvez l’imaginez, la situation sanitaire nous pose chaque jour des questions quant aux dispositions adĂ©quates Ă  se donner par rapport Ă  la tenue du rassemblement d’étĂ© zadenvies (voir le programme complet ici : https://zad.nadir.org/spip.php?article6720 ) et de la semaine intergalactique (programme lĂ  : https://zad.nadir.org/spip.php?article6730 ) entre le 24 et le 30 aoĂ»t.

Comme nous l’affirmions en dĂ©but d’étĂ©, il nous apparaĂźt toujours « absolument nĂ©cessaire de nous retrouver politiquement autant que sensiblement, de le faire hors de la bulle numĂ©rique et de sortir de ce que le confinement a pu gĂ©nĂ©rer d’engourdissement de nos mouvements. La crise sanitaire et sociale sert aujourd’hui de support Ă  une stratĂ©gie du choc orientĂ©e sur la poursuite de l’empoisonnement du monde et la mise au pas accrue des populations. Nous aspirons Ă  ce que ce rassemblement soit un espace d’émulation et de projections pour y faire face, et intensifier les diverses formes de rĂ©sistances qui ont Ă©mergĂ©es dans la foulĂ©e du dĂ©confinement Â» Nous mesurons bien Ă  quel point nous ne pouvons accepter que ne soit autorisĂ© Ă  se remettre en mouvement que ce qui touche aux besoins de la consommation, du travail, des chantiers destructeurs de milieux naturels, ou les grosses machines du spectacle marchand et copains du gouvernement (cf Puy du fou). Nous ne voulons pour autant pas sous-estimer les enjeux Ă  ne pas accĂ©lĂ©rer la diffusion du virus. C’est une question de solidaritĂ© sociale, intergĂ©nĂ©rationelle et de soin collectif que nous devons prendre en charge Ă  la base en adoptant lors de ces Ă©vĂšnements les mesures qui nous semblent justes et fonctionnelles.

Nous avons l’atout de pouvoir bĂ©nĂ©ficier sur la zad de grands champs, espaces de plein air et infrastructures ouvertes. Nous demanderons nĂ©anmoins Ă  tous/tes les participant.es Ă  l’évĂšnement d’ĂȘtre muni.es de masques. Cela donnera sans doute une tonalitĂ© particuliĂšre Ă  cette Ă©dition de zadenvies, mais ce ne sera finalement pas la premiĂšre fois que des foules de personnes masquĂ©es se promĂšneront dans le bocage. En ces circonstances, nous prĂ©fĂ©rons de loin prendre ces prĂ©cautions basiques et que le plus grand nombre de personnes prĂ©sentes puissent se sentir Ă  l’aise avec des risques rĂ©duits au mieux, plutĂŽt que de renoncer Ă  se retrouver et Ă  s’organiser. Vous pouvez aussi venir avec votre gel hydro-alcoolique en surplus des diverses bornes qui seront installĂ©es et votre propre gobelet si vous le souhaitez. Il sera possible de dormir en tente dans un champs dĂ©diĂ©. Des cantines seront prĂ©sentes avec les prĂ©cautions nĂ©cessaires, en ce qui concerne la vaisselle entre autres. Nous invitons enfin chacun.e Ă  prendre en considĂ©ration ses fragilitĂ©s personnelles et Ă  ne pas venir Ă  ce moment lĂ  en cas de symptĂŽmes spĂ©cifiques, fiĂšvres et autres…

Nous nous rĂ©servons la possibilitĂ© de rĂ©Ă©valuer la programmation, les formes et le dimensionnement de l’évĂšnement en fonction de l’évolution de la situation. Nous vous demandons donc d’ĂȘtre attentif/ves aux nouvelles sur la page facebook zadnddlinfo et les sites nddl-poursuivre-ensemble.fr, zadenvies.org, zad.nadir.org

A tout bientĂŽt, on l’espĂšre !


Article publié le 22 AoĂ»t 2020 sur Zad.nadir.org