Juillet 6, 2022
Par Union Communiste Libertaire (UCL)
180 visites

Pas de révolution sans images, sans un projet, sans une projection, ni sans partage de ces images, qui nous lèvent et nous font passer du rêve à l’acte. Mais gare que l’image, qui pourtant se forme le plus concrètement du monde dans un corps, dans nos corps en lien avec le monde réel, gare que l’image ne supplante le projet et le transforme en cauchemar.

On observera aisément deux manières d’entendre la notion d’« imaginaire », et de son corollaire l’« imagination » La première qui relègue les deux termes dans le paysage de l’enfance, et dans le domaine de l’impossible, de l’irréel, de l’immature, figures du rêve… Et puis une seconde, pour qui l’imagination est une faculté entière de l’intellect, une puissance de penser et de mobiliser soi et les autres, et un premier pas vers ­l’Utopie, ce lieu qui est « nulle-part », et qui attend son actualisation pour devenir une ­barricade, une assemblée, une ville, un territoire concret.

Pas de révolution sans images, sans un projet, sans une projection, ni sans partage de ces images, qui nous lèvent et nous font passer du rêve à l’acte. Mais gare que l’image, qui pourtant se forme le plus concrètement du monde dans un corps, dans nos corps en lien avec le monde réel, gare que l’image ne supplante le projet et le transforme en cauchemar.

Propagande mortifère, publicité creuse, pollution de notre sensibilité … c’est peut-être de nous avoir tant épuisé émotions et pensée que les imaginaires capitaliste ou totalitaire sont parvenus à mener le monde à la dystopie réelle dont ils font leur littérature. Résister et construire un autre monde, c’est d’abord l’imaginer – quelles relations entre nous humain·es et ­autres-qu’humain·es, quelle ville, quelle nature, quelles formes…  ?

Ce dossier spécial d’Alternative libertaire tente de convoquer l’ensemble de l’activité humaine – culture, politique, écologie, sexualités – pour en explorer les pistes d’émancipation et en conjurer les aliénations.

Nous aborderons dans ce dossier pêle-mêle de la question de la nature et de l’environnement en lien avec la lutte des classes. On y parlera d’agriculture non productiviste et de collecti­visme foncier mais aussi d’utopies à destination des enfants.

On naviguera dans le temps, de L’An 01 à l’Âge d’eau pour ensuite imaginer une «  révolution écologique  » des utopies et d’inverser le processus de métropolisation.

On croisera quelques chiots réacs qui ont les crocs envers une SF inclusive et ouverte à représenter la diversité des identités qui composent l’Humanité… et les cyborgs, dont on se demandera s’ils sont tout·es de droite !

Et puis des interviews  : un architecte libertaire, un dessinateur qui dessine lui-même ses réponses et une autrice dont les héroïnes sortent des clous… et en décorent même parfois leurs perfectos avant d’aller taquiner du zombie. Bref sans autres exclusivités que nos seuls goûts subjectifs et la volonté d’explorer des possibles vivables et porteurs d’émancipation, laissons place à ces imaginaires libertaires.

Merci à Vito pour le dessin de la couverture de ce numéro et à Mathieu Bertrand pour le dessin ci-dessus, en ouverture de ce dossier.

Un dossier coordonné par Cuervo (UCL Aix), David (UCL Chambéry), Ernest London (UCL Le Puy) et Mélanie (UCL Grand-Paris sud)

Au sommaire

  • Édito : l’art de penser des possibles émancipateurs
  • Utopies : de « nul-lieu » au « lieu bon »
  • Éditions La Volte : Quand l’imaginaire interroge le politique
  • Le petit monde d’Alessandro Pignocchi
  • La SF bousculée par les diversités : le prix Hugo aux abois
  • Les cyborgs sont-ils de droite ?
  • Jardins en liberté
  • Littérature jeunesse : l’utopie racontée aux enfants
  • BD : de l’An 01 à aujourd’hui : l’utopie à portée de main
  • Une interview dessinée de Vito
  • Jean-Marc Huygen (architecte) : « Changer l’architecture pour passer de l’utopie à la réalité »
  • Lizzie Crowdagger (romancière) : « Un récit situé dans un univers alternatif ne libère pas forcément des normes sociales »



Source: Unioncommunistelibertaire.org