Mai 14, 2022
Par Paris Luttes
107 visites

Paris Habitat menace d’expulsion un couple, M. et Mme C., la maman de Monsieur, âgée de 95 ans, qui habite avec eux depuis 7 ans. Entre parenthèses, Mme C. a vécu 60 ans dans ce logement, dont le bail était au nom de son papa, puis de son frère. Seulement depuis le décès de son frère, Paris Habitat refuse de mettre le bail à son nom !

Monsieur Y. D, devenu SDF suite à un divorce, reconnu prioritaire DALO, se retrouve dans un foyer du Secours Catholique où on lui prend 20% de ses revenus. Au lieu de lui trouver une solution afin qu’il puisse recevoir ses enfants, ils encaissent son argent pour une chambre partagée minable !

M. et Mme G., demandeurs de mutation (changement) depuis plus de 10 ans, habitent un taudis social de Paris Habitat, une passoire énergétique comme il en existe des milliers. Ils sont toujours dans l’attente d’une proposition d’un logement digne de ce nom !

Mme N. D. C., auxiliaire de vie, est expulsable. Le propriétaire veut récupérer son logement, pour lequel Madame paye un loyer exorbitant. Le bailleur Action Logement (ex 1% patronal) refuse de présenter son dossier en commission d’attribution au motif qu’elle n’a pas les ressources suffisantes !

Etc etc…

Ils nous traitent de pauvres, de misérables,

ce sont eux les misérables (les politiques) !

Nous, nous sommes riches

de par notre énergie, notre détermination.

Ne nous laissons pas faire !



SDF, hébergés, mal logés dans le privé, dans le social,

rendez-vous mercredi 25 mai à 14h,

place Gambetta, devant la mairie du 20e


(ligne 3-3b, bus 26-60-61-64-69-102)




Source: Paris-luttes.info