Suite à la publication de notre enquête, « Les élus d’abord, les enfants après », Marc Lauriol, conseiller départemental LR du Var, et l’Odel (Office départemental d’éducation et de loisirs), qu’il dirige, après avoir refusé de répondre à nos questions et sans demander de droit de réponse, nous ont assigné en diffamation en nous réclamant plus de 30 000 euros !

Après avoir été renvoyé à quatre reprises, un premier procès a eu lieu le 18 septembre, à Draguignan. Nous sommes condamnés à 2000 euros de dommages et intérêts ainsi qu’à 2000 euros d’amende avec sursis. Mais nous déposons un recours en appel..

Et l’acharnement judiciaire se poursuit ! L’Odel, avec sa DRH, nous attaquent maintenant dans une deuxième procédure, là encore pour “diffamation”, concernant une nouvelle enquête (« De l’Odel sous les ponts », le Ravi n°159, février 2018) !

Pour cette affaire bis repetita : convocation au TGI de Draguignan le 21 novembre…

Témoignez votre solidarité avec la presse pas pareille régionale !

Abonnez-vous !
http://www.leravi.org/spip.php?article1188

Source: http://www.millebabords.org/spip.php?article32178 -