Juin 23, 2016
Par Rebellyon
276 visites


Alors que Collomb fêtait le 20 juin ces 69 ans, la CGT Métropole, nous rappelle une promesse de campagnes passée.

JPEG - 28.3 ko

La date de l’affiche de campagne n’étant pas indiquée sur le site de la Bibliothèque Municipale de Lyon ; nous avons dû fouiller et sommes tombés sur une autre magnifique affiche :

JPEG - 214.1 ko

Mais c’est en tombant sur le livre Gérard Collomb : Le baron rebelle qu’on a déduit l’année, il s’agit de la campagne législative de 1986 :

1986, c’est aussi l’année de la « réconciliation » entre Mitterrand et Collomb. Charles Hernu, vieux compagnon de route du président de la République, joue les entremetteurs après que Charles Hernu et Gérard Collomb ont fait campagne dans tout le département. Ils se découvrent. Hernu se rend compte que Collomb jouit d’une certaine popularité et ils deviennent amis

[1]

On y lit plus loin ce merveilleux passage :

De cette campagne électorale, Collomb garde un souvenir particulier. Il se souvient d’une femme du quartier de La Duchère lui disant : « Vous êtes la gauche, dites-vous, mais qu’avez-vous fait pour moi en étant au pouvoir ? »

Cette réflexion, Gérard Collomb la garde en mémoire. Dès lors, pour lui, être de gauche, c’est faire en sorte qu’à l’issue d’un mandat, les gens puissent se dire que leur vie est meilleure qu’au début.

[2]

Pourtant, aussi vite qu’il abandonna moustache et lunettes, en 2010 il déclarait :

JPEG - 48.4 ko

« Si mon père, je lui disais aujourd’hui que je vais mettre en cause le tabou de la retraite à 60 ans, il hurlerait. Mais je dois le faire, nous devons le faire parce que les choses ont changé », dit-il. « Il y aura à la fois une augmentation des cotisations(…) et en même temps forcement un allongement des cotisations », souligne-t-il encore.

[3]

Bref, tout ça pour dire qu’on à hâte que Gégé partent à la retraite, que la Part Dieu soit enfin rendue aux pauvres à qui elle avait été donnée et que les conseils ouvriers reprennent le contrôle de la ville.





Source: