Le Point nous apprend qu’un boulanger qui avait refusé l’entrée de sa boulangerie à un policier en marge de l’acte XII des Gilets Jaunes a été placé ce mardi en garde-à-vue pour « refus de vente et outrage à personne dépositaire de l’autorité publique. ». Ce dernier demandait simplement au flic de lui assurer qu’il n’était pas armé avant de rentrer, chose que le flic n’a pas supporté. Une vidéo de la scène avait été diffusée, où on entend le boulanger pourtant très calme rester respectueux dans son échange avec le policier. On apprend également dans l’article qu’une street-médic blessée se trouvait à l’intérieur de la boulangerie au même moment, sûrement que le flic voulait rentrer pour lui offrir un croissant et s’excuser !

On rappelera au passage que contrairement à la féroce répression policière et judiciaire que subissent les Gilets Jaunes et leurs soutiens depuis le début du mouvement, pour le moment pas un seul membre des forces de l’ordre ni un seul donneur d’ordre (préfet, ministre) n’a été inquiété malgré les centaines de blessé.e.s graves et les multiples mutilations engendrées par les armes de la police…