La veille de sa convocation au commissariat les flics sont venus chez notre camarade pour lui remettre une nouvelle convocation “à une date ultérieure”. Informé du notre rassemblement, le procureur a préféré reculer. Qu’à cela ne tienne, nous nous sommes touTEs déplacéEs au commissariat pour demander la suppression de la convocation et les avertir qu’on serait à nouveau là s’ils persistaient.

Le collectif 09 contre le travail et ses lois.

Appel à rassemblement en soutien à une prof de philo convoquée au commissariat de Foix le 22 avril

20 avril

Merci à vous tous et à vous toutes d’être là pour affirmer notre solidarité contre la violence du capitalisme. Quelles que soient les formes de luttes qui correspondent à notre tradition ou à notre culture nous avons tous un même ennemi commun : le monde capitaliste qui veut faire des plus pauvres les simples serviteurs des plus riches.

Cet ennemi commun ce fut longtemps celui de toute la gauche du parti socialiste aux anarchistes. Je rappelle, pour la honte des actuels socialistes, qu’il y a à peine 50 ans on pouvait encore lire dans leur déclaration de principes cette phrase ; “parce qu’ils sont des démocrates conséquents, les socialistes estiment qu’il ne peut exister de démocratie réelle dans la société capitaliste“. Alors que sont-ils tous ces zombis médiatiques qui briguent le pouvoir de l’État capitaliste ? Si à une certaine époque le spectre du communisme hantait l’Europe, celle-ci est aujourd’hui pleine de zombis assoiffés de pouvoirs et de profits.

Alors qu’on ne vienne pas nous enfumer avec l’opposition gentil manifestant / méchant casseur comme si ceux et celles qui choisissent l’illégalisme n’avaient pas la même cible que ceux et celles qui discutent d’une nouvelle constitution, comme si notre rêve commun n’était pas de débarrasser le monde de la domination capitaliste ; il faut bien de tout pour défaire ce monde.

Aujourd’hui le pouvoir recule ou du moins réagit devant notre solidarité, il recule peut être d’autant plus qu’il doit s’étonner de certaines jonctions : jonction entre les jeunes – merci les lycéens, et les vieux – merci les retraités ! Mais aussi jonction entre des syndicalistes – merci à Solidaires et aux autres syndiquéEs, et des ennemiEs du travail – merci à tous mes copains et mes copines anarchisants et anarchisantes, jonction enfin entre des ariégeois depuis plusieurs générations et des nouveaux ariégeois venus ici pour échapper un peu mieux aux contrôles de chacal de l’État capitaliste.

Là encore n’oublions pas qu’il y a un siècle la CGT signait la charte d’Amiens, cette charte qui faisait de la principale cible à abattre le salariat et le patronat. Faut-il le rappeler ? Tout le monde déteste le travail salarié et le fuirait comme la peste si on n’avait pas besoin de bouffer ; le travail salarié, par essence, nous dépossède : que l’on soit salarié du privé ou de l’État, c’est à dire des bourgeois ou de leur parti politique, on produit des biens dans des conditions de travail dont nous n’avons rien décidé ; et à la fin le produit de notre travail ne nous appartient même pas mais se dresse devant nous comme notre ennemi : c’est cela la vérité du salariat et du prolétariat. Voilà pourquoi dans tous les slogans contre la loi El-Kohmri on pourrait remplacer les mots “loi travail” par “travail”. La loi travail ne fait que mettre à nue la violence de tous les contrats de travail dans la société capitaliste.

Alors c’est parti pour un nouveau tour de rage contre le capital !




Source: