Juillet 26, 2017
Par Rennes Info
263 visites


Jeudi 20 juillet au soir comparaissait sur le banc des accusés le N°1 de la Brigade Anti-Criminalité rennaise, le Major Philippe Jouan. A la suite d’une enquête préliminaire menée pour des faits ayant eu lieu le 5 mai dernier, le tribunal correctionnel a été saisi par le procureur de la République pour les charges de violences PAR agent dépositaire de l’autorité publique, faux en écriture publique et dénonciation calomnieuse. PROLOGUE Pour nous qui assistons régulièrement au procès des manifestants et (…)


Politique




Source: