Avril 19, 2016
Par Paris Luttes
224 visites


C’est fois ci c’est la division technique Global Technology Services – Information System [1] (GTS-IS) qui est visée par un nouveau Plan de Sauvegarde de l’Emploi [2] concernant 360 salarié-es sur 930 (près de 40% des effectifs) alors qu’IBM a encore augmenté son Chiffre d’Affaires en 2015 et fait toujours d’énormes bénéfices !

On ne négocie pas la régression sociale, on la combat !

Lors de la 3ème réunion de négociations du 13 avril, l’ensemble des organisations syndicales UNSA, CGC, CGT, CFDT, CFTC – « totalement opposées aux licenciements économiques » – ont signifié à la direction leur désaccord sur le calendrier de négociations proposé par la direction – qui « veut bâcler en 4 semaines la suppression de 360 postes » – dans le projet d’accord de méthode [3] » et ont proposé leur propre calendrier. Cet éventuel accord organisations syndicales / direction ayant pour but :
- d’organiser la mise en œuvre d’actions de mobilité professionnelle et géographique au sein de l’entreprise et du groupe,
- de déterminer les conditions dans lesquelles l’établissement du plan de sauvegarde de l’emploi fait l’objet d’un accord, et anticiper le contenu de celui-ci.

La direction vient de prendre acte de ce désaccord, en précisant notamment que la proposition de calendrier qui était proposée ne la satisfaisant pas, cela rendait très improbable la conclusion d’un accord sur le calendrier de négociations.

Aussi l’intersyndicale appelle au rassemblement en soutien aux salariés d’IBM, futurs chômeurs, devant l’immeuble MLV à Noisy-le-Grand afin d’interdire ces « licenciements boursiers » jeudi 21 avril dès 11h30 avant une AG à 12h dans l’amphithéâtre Marne-la-Vallée.

IBM France : Immeuble MLV (Marne-la-Vallée, partagé avec l’agence Pôle emploi)

1, place Jean-Baptiste Clément 93160 Noisy-le-Grand Cedex (RER A, Gare de Noisy-le-Grand Mont d’Est)




Source: