Octobre 23, 2021
Par Le Monde Libertaire
338 visites


Dans la foulĂ©e de la grĂšve victorieuse des femmes de chambres de l’hĂŽtel Ibis Batignoles du groupe Accor (23 mois de lutte quand mĂȘme), le mouvement fait tĂąche d’huile et se propage lentement mais sĂ»rement. Les grĂšves dans d’autres grands groupes s’enchaĂźnent et les victoires aussi.

Ce mois d’octobre, c’est au Campanile du Bourget que ça s’est passĂ©.
4 jours ont suffi aux salarié-e-s pour faire plier la Direction :
Comme exigé
– Deux CDD ont Ă©tĂ© transformĂ©s en CDI
– Pour 6 autres employĂ©-e-s, mensualisation et passage Ă  temps complet (au lieu du temps partiel imposĂ© jusque lĂ )
augmentations salariales
– Fin du harcĂšlement et de la discrimination syndicale

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, les grĂšves se poursuivent cette fois, dans 7 Ă©tablissements du groupe Louvre HĂŽtels.

Quand on vous dit que seule la lutte paie !

RamĂłn Pino
Groupe anarchiste Salvador SeguĂ­




Source: Monde-libertaire.fr