Novembre 4, 2020
Par Le Numéro Zéro
148 views


Aujourd’hui encore plusieurs camarades lycéenn.e.s d’Honoré d’Urfé, dont plusieurs de nos militant.e.s très impliqué.e.s, étaient en grève pour protester contre cette rentrée indigne quant aux choix injustifiés !

Un cortège de 300 d’entre elleux à ensuite déambulé dans l’enceinte de l’établissement (soit 30,8% des effectifs du lycée).

Des forces de l’ordre se sont rassemblés devant le lycée pour tenter d’intimider les lycéenn.e.s grévistes mais ils n’ont pas pu rentrés dans l’établissement.

Le mouvement n’est encore qu’à son début, toustes sont déterminé.e.s à obtenir leurs revendications !

SOUTIEN TOTAL AU LYCÉENN.E.S EN LUTTE !

Retrouvez en lien plusieurs article parlant de la grève :

- OUEST FRANCE

- LE MONDE

- ACTU.FR

Récit de la journée du mardi 3 novembre

Depuis ce lundi 8 heures, des lycéen.ne.s du lycée Honoré d’Urfé ont décidé de se mettre en grève considérant qu’aucune vraie mesure n’a été prise pour ralentir la propagation du virus hormis quelques mesures liberticides telles que : l’interdiction de sortir de l’établissement durant les temps de cours ce qui force les lycéen.ne.s fumeur.se.s à s’entasser sous un préau sans masque (puisqu’iels fument). Les grévistes demandent :

- L’arrêt des mesures liberticides iniques et contre-productives

- Le dédoublement voir le détriplement des classes (actuellement le nombre d’élèves dans une classe de lycée générale varie entre 30 et 35)

- L’installation de tentes ou barnums pour manger en respectant la distanciation sociale (aucune mesure pour le self n’a été prise, du temps de midi 200 élèves mangent « collé serré » sans masque dans une salle peu voir pas aérée)

- L’amélioration de l’offre des transports pour éviter qu’un ras de marée de lycéen.ne.s submerge les bus et trams aux horaires de débuts et de fin de cours

Le mouvement est tout naissant, pour l’instant il y a peu de participant.e.s mais iels espèrent être rejoints par d’autres lycéen.ne.s voire même par certain.e.s de leur professeur.e.s.

P.-S.




Source: Lenumerozero.info