Avril 20, 2020
Par Union Syndicale Solidaires
369 visites


Quinze opposant.es de premier plan au pouvoir en place ont été arrêté.es samedi 18 avril. Il leur est reproché leur implication dans les manifestations ayant secoué Hong Kong en 2019. Parmi eux/elles Lee Cheuk-yan (secrétaire général de la centrale syndicale HKCTU), “Long Hair” et un autre responsable de son parti, de nombreux membres de l’opposition modérée et un magnat de la presse.



Documents à télécharger

Article publié le 20 avril 2020




Source: Solidaires.org