DĂ©cembre 28, 2020
Par Le Monde Libertaire
242 visites


Quand un castor se met au bouleau (Photo de Mikhail Timofeev)

HĂȘtre et Étang de prĂ©fĂ©rence Ă  Être et Étant
Rendent bucolique une philosophie
Qui sent le soufre et le souffle nazi
Et rendraient presque Heidegger charmant.

DĂ©fiez-vous donc des homophones
Comme vous le faites déjà des homophobes.
Ceux-ci répandent leur venin sur le globe
Ceux-là brouillent l’esprit et bourgeonnent.

Sans ĂȘtre pourtant dur de la feuille
On vous fera avaler des couleuvres
Vous vous ferez dévorer par des pieuvres
Gentiment, comme ça, en un clin d’Ɠil.

Je livre ici quelques exemples
A la maniĂšre de brĂšves bourrasques
Qui révÚlent que derriÚre le masque
Le spectre de l’abus est ample.

***
Les patrons savent y faire
Et vendent des vessies pour des lanternes
Nous dorlotent et nous maternent
Pour Ă©couler leurs armes en fer.

Ils savent aussi prendre par l’épaule
Les travailleurs qui renĂąclent un peu
Qui ne veulent plus fabriquer de pneus
Et que l’usine soit une geîle.

Assis contre un chĂȘne ou un bouleau
L’ouvrier, lui, se sent un peu gris.
Mais trois-huit et matins gris
Le rappellent Ă  la chaine et au boulot.

Le contremaĂźtre le prend pour un serin
Un fat ignorant de l’exploitation
Un imbĂ©cile accoutumĂ© Ă  l’aliĂ©nation
Mais l’orage qui gronde le rend serein.

***
Une exception Ă  cette terrible frise
Tient en cet homophone sympathique
CélÚbre et résolument anti-christique
Que je transcris ici avec gourmandise.

« Jeûne si tu es sujet à des crises de foie »
Conseilla au Nazaréen chancelant sa mÚre.
Fou de douleur, JĂ©sus marcha alors sur la mer
Et, se noyant, occasionna une grave crise de foi.

CĂ©d.




Source: Monde-libertaire.fr