Voici un entretien publié en 2016 d’histoire critique des violences et de l’institution policières en France avec Maurice Rajsfus qui nous a quitté·e·s ce samedi 13 juin. Il a été président de l’Observatoire des libertés publiques, sociologue, sympathisant libertaire, rescapé du Vel’ d’Hiv’ en 1942, ancien président de Ras l’Front, ancien membre de Socialisme ou Barbarie et du mouvement des Auberges de Jeunesse contre la guerre d’Algérie. Dans cette émission il détaille son vécu et son rapport à la police.

Nous sommes triste que Maurice Rajsfus, ce camarade et part humaine de l’histoire de nos luttes nous ait quitté·e·s. Ses travaux, ses idées, sa vie résonnent avec les mouvements en cours. Les éditions Libertalia ont mis en accès libre permanent son livre Je n’aime pas la police de mon pays publié en 2012.

Voir la nécrologie publié par le collectif antifasciste la Horde.

Pour avoir accès à la page de l’émission et aux sources : http://sortirducapitalisme.fr/emissions/140-histoire-critiques-des-violences-policieres-avec-maurice-rajsfus




Source: Iaata.info