Janvier 29, 2018
Par Paris Luttes
153 visites

Il aura fallu plus de 3 mois de grève avec des actions en France et en Europe, des articles et reportages dans la presse pour que, enfin, l’hôtel Holiday Inn de Clichy accepte de négocier avec les grévistes, ce mercredi 31 janvier à 16h à la préfecture de Nanterre. Appel à soutien

Il aura fallu plus de 3 mois de grève avec présence des grévistes et de leurs soutiens devant l’hôtel du matin au soir, des actions devant des hôtels du groupe Intercontinental en France (Paris, Toulouse, Marseille) et en Europe (Barcelone, Londres, Bruxelles, Genève), des articles et reportages dans la presse écrite, radio, télé et internet, desconstats d’huissiers, des interpellations des élus politiques locaux (maire, députée), une assignation devant le TGI de Nanterre, …, pour que, enfin, l’hôtel Holiday Inn de Clichy accepte de négocier avec les salariés de son sous-traitant Héméra, sous l’égide du préfet des Hauts de Seine.

Mercredi 31 janvier à 16 heures, au 109e jour de grève, à la préfecture de Nanterre, se tiendra une table ronde de médiation.

C’est une avancée dans ce conflit emblématique mais rien n’est encore gagné. Plus que jamais, les invisibles de la sous-traitance hôtelière ont besoin du soutien de tous ceux qui, avec eux, combattent l’esclavage moderne que constitue cette sous-traitance honteuse.

Venons nombreux, mercredi 31 janvier à 16h, devant la préfecture de Nanterre, 167/177 rue Joliot-Curie, soutenir les revendications des grévistes de l’Holiday Inn de Clichy et exiger une sortie de conflit digne d’un état de droit.

Lire le tract d’appel à l’action du 31 janvier

PDF - 308.7 ko

Imprimer et placarder au panneau syndical l’affiche appelant au rassemblement

PDF - 418.8 ko



Source
 : http://www.cgt-hpe.fr/




Source: