En plein contexte de reconfi­ne­ment et de satu­ra­tion des hôpi­taux, et après la sidé­ra­tion suite aux atten­tats de Conflans et de Nice, le gou­ver­ne­ment et Darmanin sont essen­tiel­le­ment occu­pés… à répri­mer les mani­fes­ta­tions !

Une pro­po­si­tion de loi sera exa­mi­née en cati­mini le 4 novem­bre 2020, à peine deux semai­nes après sa pro­po­si­tion, pour répri­mer (tou­jours plus) les mani­fes­tant·e·s. et les per­son­nes des quar­tiers popu­lai­res, alors que tout le monde a les yeux rivés sur autre chose (Covid, élection amé­ri­caine, atten­tats…). Présentation de ce projet liber­ti­cide.

Article repris de Paris Luttes Infos un site du Réseau Mutu




Source: Iaata.info